•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un marché fermier aux grandes ambitions à Sept-Îles

Deux producteurs discutent à leur table respective au marché fermier de Sept-Îles.

D'autres producteurs s'ajouteront à la programmation du marché fermier au cours des prochaines semaines, selon Denis Picard.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Radio-Canada

Le tout premier marché fermier de la MRC de Sept-Rivières a officiellement été inauguré samedi, dans le secteur de Gallix.

Situé en bordure de la route 138, il met en vente les produits de plusieurs maraîchers locaux tous les samedis de l'été.

Pour l'instant, la clientèle semble être au rendez-vous, selon les producteurs sur place. Ça commence tranquillement, on vient d’ouvrir et il y a déjà cinq clients qui sont passés. C’est le premier marché fermier, donc le mot va se passer tranquillement, estime la représentante du kiosque d’une ferme de micropousses, Andréanne Roy.

Un pas vers l'autosuffisance alimentaire

L’idéateur du marché fermier, le producteur maraîcher nord-côtier Denis Picard, a de grandes ambitions pour son projet.

M. Picard a pour objectif d’encourager l’autosuffisance alimentaire dans une région qui importe beaucoup de produits comestibles en raison du rendement agricole plutôt modeste de la Côte-Nord.

Denis Picard en forêt, souris pour la caméra.

Denis Picard est reconnu dans la région pour sa bleuetière située à Gallix. (archives)

Photo : Denis Picard

Par le fait même, M. Picard souhaite faire connaître les plus petits producteurs de produits fermiers locaux qui pourraient potentiellement subvenir aux besoins alimentaires de la région.

Il estime que la pandémie a mis en lumière les enjeux liés à l'autonomie alimentaire, en plus d'avoir ravivé un engouement pour les pratiques agricoles de petite échelle.

« Si on gagne le pari de faire vivre des petites productions qui vont prendre de l’ampleur, je pense qu'on aura gagné quelque chose pour notre coin de pays. »

— Une citation de  Denis Picard, producteur maraîcher

Il se réjouit d'ailleurs de constater que de plus en plus de jeunes s'intéressent au métier de maraîcher enrelevant le défi de cultiver au nord du 50e parallèle.

Le marché fermier ne comptait que deux kiosques pour son premier jour d’activité. Denis Picard affirme toutefois que les kiosques d’autres producteurs s’ajouteront au cours des prochaines semaines.

D'après un reportage de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !