•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crise du logement aux Îles-de-la-Madeleine: la Croix-Rouge vient en aide

Vue sur des maisons et la mer, avec les collines de Bassin à l'arrière.

La rareté de loyers est particulièrement criante cette année, aux Îles-de-la-Madeleine (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

La Croix-Rouge ira prêter main-forte à la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine pour l'aider à affronter la crise du logement qu'elle traverse.

L'organisme humanitaire mettra sur pied des installations d'hébergement temporaires pour les familles qui pourraient se retrouver sans logis cet été.

Ces installations comprennent des lits, de la literie et une trousse d’hygiène, selon la porte-parole de la Croix-Rouge, Carole Du Sault.

Ces lits de fortune seront installés au deuxième étage de l'ancien aréna de Havre-aux-Maisons.

L'ancien aréna de Havre-aux-Maisons au printemps.

C'est au deuxième étage de l'aréna de Havre-aux-Maisons que les gens sans logis pourront se réfugier (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

En plus du matériel pour accueillir les personnes sans domicile, la Croix-Rouge dépêchera un spécialiste en contrôle et prévention des épidémies, pour s'assurer que les installations sont sécuritaires en pleine pandémie de COVID-19.

La gestion de l'hébergement temporaire sera toutefois assurée par la Municipalité et par son Comité d’action pour le logement.

Nous sommes toujours en soutien aux autorités locales, mais en fin de compte, on procède à l’évaluation du site, à l’installation sécuritaire du matériel. C’est ensuite la Municipalité qui a la responsabilité de gérer le centre et de voir à l’admission des gens qui en ont besoin, précise Carole Du Sault.

Jonathan Lapierre devant la mairie des Îles-de-la-Madeleine.

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre (archives)

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, indique qu'aucune famille n'en est rendue à cette option, bien qu'une quinzaine de foyers soient en situation précaire.

Actuellement, nous avons des gens qui ont une alternative qui n’est pas l’idéal, mais qui reste un plan. Notre intervention est là au cas où quelqu’un se [retrouverait] sans aucune autre alternative.

Une citation de :Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Toujours selon le maire Lapierre, la personne ou l’organisme qui évaluera les besoins de Madelinots admissibles à cet hébergement temporaire reste à déterminer.

Pour l’instant, c’était le [Comité d’action pour le logement], avec le député Joël Arseneau, qui s’était offert pour rencontrer les gens et les accompagner dans leur recherche de logement. Maintenant, avec le groupe qui l’encadre, il faudra déterminer qui d’entre nous se chargera de la suite, souligne-t-il.

Les équipements de la Croix-Rouge sont en route et doivent arriver d'ici ce week-end, selon le maire Lapierre.

L'hébergement temporaire sera disponible jusqu'à la mi-septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !