•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 2 morts dans le feu de Lytton, d'après le bureau du coroner

Vendredi, 136 feux de forêt étaient actifs en Colombie-Britannique, dont 9 préoccupants.

Un hélicoptère au-dessus d'une forêt incendiée près de Lytton, en C.-B.

Le village de Lytton a été presque entièrement ravagé par les flammes, selon les autorités.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Le feu de forêt qui a ravagé le village de Lytton, dans le sud de la Colombie-Britannique, a fait deux morts, dit la coroner en chef de la province, Lisa Lapointe, et plusieurs personnes « manquent toujours à l’appel ».

Ni la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ni les enquêteurs du bureau du coroner ne peuvent se rendre sur les lieux pour confirmer l'information, puisque la fumée toxique qui émane des structures détruites par les flammes pose un danger imminent.

Par ailleurs, un ordre d'évacuation est toujours en vigueur pour la région.

La situation crée beaucoup d'inquiétude, reconnaît Lisa Lapointe, qui promet de partager toutes les informations relatives aux victimes présumées dès qu'elles seront connues.

La Croix-Rouge a d’ailleurs mis sur pied un centre de réunification pour rassembler les sinistrés et permettre aux familles de se retrouver.

Plus de 1300 maisons évacuées

Le feu a fait des progrès significatifs dans la région de l'intérieur, notamment près de Kamloops, et dans le sud-est de la Colombie-Britannique, admet le porte-parole du service d'incendie BC Wildfire, Ryan Chapman.

Plus de 1200 coups de foudre ont été recensés dans ces régions au cours de la nuit dernière, dit-il. Avec la sécheresse extrême causée par les chaleurs record des derniers jours, il n'en fallait pas moins pour que le feu se répande rapidement.

Vendredi, un ordre d'évacuation était en vigueur pour 1360 maisons dans l'ensemble de la province.

La progression des feux inquiète en Colombie-Britannique

Les prévisions pour les prochains jours ne permettent pas de prévoir de répit, selon M. Chapman.

Il n’y aura pas beaucoup de soulagement, puisque nous sommes toujours dans les 30 °C. Nos efforts en sont amortis, dit-il.

Toute la population doit être en alerte et avoir un plan d’urgence, avertissent les autorités.

Une vue du village en flammes avec de la fumée qui s'envole.

La municipalité de Lytton en Colombie-Britannique est la proie des flammes depuis mercredi.

Photo : Jack Zimmerman

Ottawa et les forces armées canadiennes discutent de la possibilité d'offrir des ressources, mais pour l'instant, les soldats ne sont pas envoyés en renfort, mais plutôt déployés à Edmonton et prêts à aider au besoin.

Le premier ministre Justin Trudeau a exprimé sa solidarité avec les communautés sinistrées dans un gazouillis.

J’ai discuté avec le maire Polderman et le chef par intérim Haugen du feu de forêt qui a dévasté Lytton mercredi. Je leur ai dit que le gouvernement fédéral était prêt à les aider et allait leur offrir le soutien dont ils ont besoin pour reconstruire. On est là pour vous, écrit-il.

Plus tôt cette semaine, le village de Lytton a battu le record de chaleur au Canada, en affichant une température de 49,6 °C.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !