•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève à la traverse Québec–Lévis est annulée

Un traversier qui part de Québec vers Lévis sur le fleuve, à l'aube.

Les journées de grève prévues les 2 et 3 juillet ont été annulées.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Les deux journées de grève prévues ce vendredi et samedi à la traverse Québec-Lévis ont été annulées après des progrès jugés importants à la table des négociations.

La Société des traversiers du Québec en a fait l'annonce jeudi par voie de communiqué, sans donner de détails sur les discussions en cours avec la partie syndicale.

La STQ a été avisée par les syndicats [...] que les journées de grève prévues les 2 et 3 juillet étaient annulées, a-t-on confirmé dans une courte déclaration.

La direction ajoute qu'il s'agit d'une bonne nouvelle pour la clientèle des traverses Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola, Québec-Lévis et Matane-Baie-Comeau-Godbout, puisque le service ne sera pas interrompu.

À Québec, la grève se serait ajoutée à un service déjà perturbé cet été, alors que la traverse n'est assurée que par un navire jusqu'à l'automne.

L'avis de grève pour ces trois traverses avait été signifié à la mi-juin.

Un traversier sur le fleuve St-Laurent en face du Château Laurier

Un seul navire assure la liaison entre Québec et Lévis cet été, et ce jusqu'à l'automne.

Photo : Radio-Canada / Janic Tremblay

Avancées

La Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) a pris la décision de ne pas débrayer à la suite d’avancées significatives dans le cadre du renouvellement de leur convention collective, a-t-elle indiqué, elle aussi par communiqué.

La décision fut prise de laisser toute la place à la négociation, en vue d’en arriver à une conclusion rapide et satisfaisante pour les membres.

Une citation de :Extrait du communiqué de la FEESP-CSN

Le Regroupement des traversiers réunit les syndicats CSN des traverses Sorel-Tracy–Saint-Ignace-de-Loyola, Québec–Lévis et Matane–Baie-Comeau–Godbout. Ces syndicats représentent près de 200 membres.

La convention collective des travailleurs concernés est échue depuis le 31 mars. Les discussions achoppent surtout sur les conditions salariales des employés comme les préposés des passerelles et des quais, les caissiers, les matelots, les gardiens-matelots et les soudeurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !