•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 10 églises de Calgary vandalisées

Chargement de l’image

Une statue de Jésus recouverte de peinture rouge à l'extérieur de l'église catholique du Sacré-Cœur à Sunalta, dans le sud-ouest de Calgary.

Photo : Radio-Canada / Julie Debeljak

Radio-Canada

Au moins 10 églises de la métropole albertaine ont été vandalisées lors de la journée de la fête du Canada.

Selon la police de Calgary, ces lieux de culte ont été éclaboussés de peinture rouge et dans un cas, une fenêtre a été brisée afin de lancer de la peinture à l’intérieur de l’église.

Certains messages tels que nous étions des enfants et nos vies comptent ainsi que le nombre 215 ont été inscrits sur les façades des églises et suggèrent, selon la police, que le vandalisme est lié au rôle de l’église catholique dans le système de pensionnats pour Autochtones.

Au cours des dernières semaines, de nombreux lieux de sépulture non marqués ont été localisés sur les sites d’anciens pensionnats en Colombie-Britannique et en Saskatchewan.

L’Église catholique a géré plus de la moitié de tous les pensionnats pour Autochtones du Canada au nom du gouvernement fédéral entre 1831 et 1996.

D’autres églises à travers la province et le pays ont été vandalisées cette semaine. Parmi celles-ci, l’église catholique centenaire de Morinville a été ravagée, mercredi, par un incendie considéré par la Gendarmerie royale du Canada comme suspect.

Chargement de l’image

Des bénévoles nettoient l'extérieur d'une église catholique du nord-est de Calgary qui a été vandalisée avec de la peinture rouge jeudi.

Photo : Radio-Canada / Julie Debeljak

Compte tenu du mal que ce chapitre de notre histoire a causé aux peuples autochtones de notre communauté, il est compréhensible que les émotions et les tensions soient fortes, a mentionné le service de police de Calgary dans un communiqué.

Du vandalisme comme celui-là n’est pas seulement illégal, il sert à créer davantage de division, de peur et de destruction dans notre ville. Nous devons trouver les responsables, à la fois pour les tenir responsables et pour empêcher de nouveaux incidents , peut-on toutefois également lire dans le communiqué.

L’unité des crimes haineux de la police de Calgary est impliquée dans l’enquête, car toutes les églises vandalisées font partie de la foi chrétienne a précisé la police.

Avec des informations de Julie Debeljak

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !