•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un feu non maîtrisé brûle près de la mine d’uranium de Cigar Lake

Tout le personnel non essentiel a été évacué par précaution en raison de l'incendie.

Une épaisse fumée dans le ciel.

Un feu de forêt brûle à proximité de la mine d'uranium de Cigar Lake, dans le nord de la Saskatchewan.

Photo : Fournie par Moriah Dyck

Radio-Canada

Un feu de forêt, qui n’est pas encore circonscrit, a été rapporté près de la mine Cigar Lake, qui se trouve à environ 650 kilomètres au nord de Saskatoon.

L’entreprise Cameco a signalé la situation à la Commission canadienne de sûreté nucléaire, qui surveille maintenant la situation de près et promet de fournir des mises à jour.

Dans un communiqué, Cameco confirme qu'environ 230 travailleurs de la mine ont été évacués et qu'il reste environ 80 personnes sur place pour assurer la sécurité des lieux.

L'entreprise souligne que le feu est menaçant et que les conditions météorologiques extrêmement chaudes compliquent les choses. Cameco assure toutefois qu'un plan existe pour assurer la sécurité de tous, qu'elle travaille en étroite collaboration avec l'Agence de sécurité publique de la Saskatchewan et qu'un certain nombre de précautions ont été mises en œuvre.

La production de la mine a été temporairement suspendue.

Selon la province, 19 feux sont présentement actifs en Saskatchewan. Cinq ne sont pas maîtrisés incluant celui près de la mine de Cigar Lake.

La Saskatchewan a déjà dépassé sa moyenne quinquennale pour le nombre de feux de forêt en 2021. La province en a déjà compté 200 cette année, alors que la moyenne sur cinq ans est de 192.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !