•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de vaccin obligatoire sur les campus universitaires au Manitoba

Façade extérieure de l'Université de Saint-Boniface.

L'Université de Saint-Boniface fait partie des établissements qui n'imposeront pas la vaccination à l'automne.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

Radio-Canada

Sept collèges et universités au Manitoba ne rendront pas le vaccin contre la COVID-19 obligatoire pour les étudiants qui se rendent sur leurs campus cet automne.

L’Université du Manitoba, l’Université de Saint-Boniface, l’Université de Winnipeg, l’Université de Brandon, le Collège universitaire du Nord, l'Assiniboine Community College et le Collège Red River n’obligeront pas les étudiants à obtenir le vaccin.

Chaque établissement souligne que la pleine vaccination contre la COVID-19 est fortement encouragée chez le personnel et les étudiants. Cependant, ces derniers pourront se rendre sur le campus sans être vaccinés.

Les établissements prévoient tous une rentrée hybride, avec certains cours virtuels et certains en personne.

Le président de l’Université de Brandon, David Docherty, affirme que cet enjeu a fait l’objet de discussions avec la province et les autres présidents d’établissements d’enseignement postsecondaire.

Nous ne pouvons pas imposer à qui que ce soit d’obtenir le vaccin. Ça ne fait pas partie de nos pouvoirs ni des pouvoirs de la province, indique M. Docherty.

Il y a des limites concernant la vie privée et des questions de droits qui préoccupaient la province […] Je suis certainement d’accord avec celles-ci, poursuit-il.

Le vice-président académique et de la recherche au Collège universitaire du Nord, Dan Smith, indique que des avocats ont conseillé à l’établissement de ne pas créer une politique concernant la vaccination.

Nous comprenons que les pratiques à ce sujet et la loi évoluent avec le temps, mais maintenant, c’est ce que nos avocats ont conseillé et c’est ce qu’on va faire, dit-il.

Les étudiants divisés

La coprésidente de l’Association des étudiants philippins de l’Université de Winnipeg, Aira Villanueva, souhaite que son université rende le vaccin obligatoire.

Ce ne sont pas seulement les étudiants qu’ils protègent. Ils protègent aussi les professeurs et les autres instructeurs, fait-elle valoir.

Le président du syndicat étudiant de l’Université du Manitoba, Brendan Scott, dit qu’il soutient l’idée d’encourager les étudiants à se faire vacciner, mais qu’il s’oppose aux vaccins obligatoires.

Promouvoir les faits concernant les vaccins et dire aux étudiants d’aller les obtenir, plutôt que de les rendre obligatoires pour le retour au campus, je crois que c’est la bonne approche, affirme-il.

Ailleurs au Canada

La question de la vaccination obligatoire a été soulevée dans des universités et collèges d’un bout à l’autre du pays.

Un petit nombre d’établissements en Ontario, dont l’Université de Toronto, l’Université Western et le collège Fanshawe, ont décidé de rendre la vaccination obligatoire pour les étudiants qui habitent dans des résidences universitaires.

Au contraire, l’Université McGill, l’Université de la Colombie-Britannique, l’Université de l’Alberta, l’Université de Calgary et l’Université de Regina ne créeront pas de telle politique.

Avec les informations de Peggy Lam

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !