•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé Canada ajoute un avertissement pour les vaccins Pfizer et Moderna

Des photos de fioles de vaccin juxtaposées.

Les vaccins de Pfizer-BioNTech (gauche) et de Moderna à ARN messager

Photo : offerte par Pfizer|Eduardo Munoz/Pool/Reuters

Radio-Canada

Santé Canada a annoncé mercredi la mise à jour des informations sur les étiquettes des vaccins contre la COVID-19 Pfizer et Moderna, incluant un avertissement sur les myocardites et les péricardites.

L’avertissement recommande aux patients de consulter immédiatement en cas de douleur thoracique, essoufflement, sensation de battements de cœur rapides, de palpitations ou de forts battements de cœur.

Santé Canada indique le signalement de très rares cas de myocardites et de péricardites après l’administration de deux vaccins à ARN messager. Des cas ont été signalés également ailleurs dans le monde.

Selon une analyse, des cas à l'étranger sont survenus plus souvent après la deuxième dose et chez des adultes et des adolescents masculins plus jeunes. Les données canadiennes devraient évoluer au fur et à mesure qu'un plus grand nombre de personnes de ces populations seront vaccinées, indique Santé Canada dans son communiqué.

Santé Canada précise que les cas au Canada étaient généralement légers et traitables.

Selon les dernières données, 65 cas de myocardite ou de péricardite ont été signalés à l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) après réception des vaccins Pfizer (50), Moderna (10) ou AstraZeneca (5).

L’ASPC a indiqué que les symptômes sont apparus entre 5 heures et 94 jours après l’injection du vaccin. Les cas de myocardite ou de péricardite ont concerné 28 femmes (de 20 à 86 ans) et 22 hommes (de 15 à 76 ans).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !