•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Fonds de solidarité FTQ obtient un rendement de 20,3 %

L'enseigne du FTQ sur un immeuble.

Créé en juin 1983, le Fonds de solidarité FTQ est une société de capital de développement dont les investissements ciblent l'économie québécoise.

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

La Presse canadienne

Le Fonds de solidarité FTQ a profité de la reprise rapide de l'économie en affichant un rendement annuel de 20,3 % au cours de son exercice financier terminé le 31 mai 2021.

Sur une plus longue période, le Fonds obtient un rendement annuel de 9,3 % sur trois ans et de 8,9 % sur cinq ans. Ces rendements ne tiennent pas compte des crédits d'impôt fédéral et provincial pour les fonds de travailleurs.

En comparaison, Fondaction CSN, l'autre fonds des travailleurs, a affiché un rendement de 22,7 % au cours de la même période de 12 mois.

Quand elle pense au chemin parcouru depuis un an, Janie C. Béïque, la présidente et cheffe de la direction du Fonds FTQ, avoue avoir été agréablement surprise par la résilience de l'économie.

L'économie a bien fait, commente-t-elle en entrevue. Si on se compare à là où on était il y a un an, c'est sûr que c'est deux mondes complètement différents. Les équipes de direction des entreprises qu'on a en portefeuille ont vraiment bien réagi durant la pandémie. Elles ont bien tiré leur épingle du jeu.

Janie C. Béïque pose devant une fenêtre donnant sur la ville.

Janie Béïque, présidente et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ, a succédé à Gaétan Morin en avril 2021.

Photo :  courtoisie / Fonds de solidarité FTQ

La forte hausse du taux d'épargne des Québécois a également surpris l'équipe du Fonds FTQ. Les ménages ont épargné 18,4 % de leurs revenus disponibles en 2020 par rapport à un taux de 6,8 % en 2019, selon l'Institut de la statistique du Québec.

Bien des ménages ont cherché des manières de faire fructifier cette épargne supplémentaire. Devant l'intérêt des épargnants, le Fonds FTQ a été contraint de ne plus accepter les nouvelles ententes de prélèvement bancaire pour l'acquisition d'actions. Les ententes convenues avant le 11 juin sont toujours honorées. Il n'est plus possible, non plus, de faire un versement forfaitaire pour le moment.

On veut s'assurer qu'on est capable de mettre au travail l'argent qu'on nous confie, explique Janie C. Béïque. C'est sûr qu'on a eu énormément de demandes dans les premières journées du mois de juin, ce qui nous a forcés à arrêter ce genre d'entrée de fonds.

La PDG n'exclut pas qu'elle puisse revoir cette décision avant l'échéance prévue au 31 mai 2022.

Est-ce qu'on va corriger ça dans la prochaine année? C'est possible, mais pour le moment avec la visibilité que j'avais, les projets qu'on a en tête, les actionnaires qui vont nous envoyer des capitaux, on croyait que c'était prudent d'arrêter de recevoir des capitaux pour le moment.

Résultats

Le Fonds FTQ a enregistré un bénéfice de 2,9 milliards $ au cours de l'exercice. La taille de son actif net est de 17,2 milliards, en date du 31 mai.

La société de capital-développement a investi 1,1 milliard $ dans l'économie du Québec au cours de l'exercice.

Son portefeuille Québec a d'ailleurs affiché un rendement de 30,1 %. Au sein de ce portefeuille québécois, les titres privés ont progressé de 27,5 % et les actions cotées en Bourse de 44,5 %.

Le Fonds FTQ compte 723 501 actionnaires et appuie plus de 3437 entreprises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !