•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Drakkar et L’Océanic ont repêché trois joueurs européens

Le Drakkar et l'Océanic se préparent pour la première ronde des séries éliminatoires de la LHJMQ.

Le Drakkar et L'Océanic ont repêché trois joueurs européens (archives).

Photo : Radio-Canada

Alice Proulx

Le Drakkar de Baie-Comeau et L’Océanic de Rimouski participaient mercredi au repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey. Un joueur a été repêché par le Drakkar et deux joueurs par L’Océanic.

La formation nord-côtière, qui détenait le premier choix de cet encan, a repêché un défenseur de 16 ans, Niks Feneko, avant de s’abstenir au 61e rang.

Le joueur a été recommandé par le même agent et le même préparateur physique qui avaient présenté l’attaquant letton Raivis Kristians Ansons.

Ansons a disputé 69 rencontres en deux saisons à Baie-Comeau. Il ne devrait toutefois pas être de retour l’automne prochain, étant le choix de 5e tour des Penguins de Pittsburgh.

Niks est un défenseur mobile qui bouge très bien la rondelle. Il a inscrit 18 buts en 19 parties à 15 ans dans la ligue U17. La saison dernière, il jouait dans la ligue professionnelle de Lettonie à 16 ans, a commenté le directeur général du Drakkar, Pierre Rioux, sur la page Facebook du Drakkar.

De grandes responsabilités attendent celui qui a enfilé le chandail de l'équipe.

Pierre Rioux est le directeur général du Drakkar de Baie-Comeau (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Il faudra certainement une adaptation au hockey nord-américain, mais il s’agit d’un jeune défenseur avec beaucoup de potentiel.

Une citation de :Pierre Rioux, directeur général, Drakkar de Baie-Comeau

Niks Fenenko a disputé 33 matchs la saison dernière avec le HS Riga, une équipe professionnelle qui évolue en Lettonie, où il a récolté 2 buts et 3 passes.

Un attaquant et un gardien à Rimouski

Le directeur général et entraîneur-chef de L'Océanic est heureux d'avoir mis la main sur un attaquant et un gardien.

On a eu les deux gars qu’on avait ciblés, on a donc encore un deux en deux ce matin, lance Serge Beausoleil.

L'entraîneur-chef de l'Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil.

L'entraîneur-chef de L'Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil (archives).

Photo : Radio-Canada / Maxence Matteau

Avec le 10e choix au total lors du premier tour, L’Océanic de Rimouski a sélectionné Louis Robin, un ailier droit de 18 ans. L’attaquant de 1,73 mètre (5’8) originaire de la Suisse, a connu sa meilleure campagne chez les moins de 20 ans, lui qui a cumulé 51 points en 45 rencontres. Il a aussi participé au Championnat du monde des moins de 18 ans où il a fait bonne figure.

Il me fait beaucoup penser à Dmitry Zavgorodniy dans sa façon de jouer. C’est un passeur extraordinaire, un fabricant de jeu hors pair et probablement un des attaquants suisses les plus rapides de sa génération, explique M. Beausoleil.

Dmitry Zavgorodniy en action sur la glace. Il regarde à sa droite.

L'attaquant russe Dmitry Zavgorodniy (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Au deuxième tour, l'équipe a décidé de sélectionner Patrik Hamrla, 18 ans. Le gardien tchèque pourrait bien intéresser une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) lors du prochain repêchage, lui qui est classé 3e meilleur gardien selon la centrale de recrutement.

C'est une prise vraiment majeure pour nous.

Une citation de :Serge Beausoleil, directeur général et entraîneur-chef de L'Océanic

Il soutient que ce repêchage est très positif pour l'organisation et fait grandement fructifier leur plan.

Un camp d'entraînement serré

Serge Beausoleil est convaincu que le camp d'entraînement va augmenter d'un cran à la suite de ces deux sélections.

On n'a jamais trop de bons joueurs.

Une citation de :Serge Beausoleil, directeur général et entraîneur-chef de L'Océanic

Je serais bien surpris qu’on aille du côté des transactions à partir du moment où on vient de repêcher 15 joueurs, avec 2 Américains et 2 Européens. On est déjà à 55 joueurs au camp d'entraînement. Il n’y aura pas beaucoup de postes à combler, il va y avoir de très belles batailles, affirme-t-il.

Vendredi et samedi dernier s'est déroulée la séance de repêchage virtuelle de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) où L'Océanic a fait l'acquisition de quatre joueurs et le Drakkar deux joueurs.

Avec la collaboration de Pierre-Gabriel Turgeon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !