•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un déficit moins élevé que prévu pour la Saskatchewan au cours de la dernière année

Donna Harpauer en conférence de presse le 6 avril 2021.

La pandémie de COVID-19 a contrecarré les plans de Donna Harpauer, qui avait promis l'équilibre budgétaire. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Olivier Daoust

La Saskatchewan enregistre un déficit de 1,13 milliard de dollars pour l'année financière 2020-2021. Une somme de 1,3 milliard de dollars moins élevée quece qui était anticipé dans le budget provincial.

De telles économies ont été rendues possibles grâce à une hausse des revenus anticipés et à une baisse des dépenses initialement prévues.

Nos résultats financiers de fin d’année montrent que la Saskatchewan est dans une bien meilleure position que nous anticipions, explique la ministre des Finances, Donna Harpauer, dans un communiqué. La vie et l’économie retournent lentement à la normale. Nous continuerons à protéger les Saskatchewanais, à investir dans les infrastructures vitales telles que les autoroutes, les hôpitaux et les écoles et à aider la relance de notre économie.

Au total, la Saskatchewan a cumulé des revenus de 14,52 milliards de dollars, une hausse de 875 millions de dollars (6,4 %) par rapport à ce qui était prévu dans le budget.

Je suis très optimiste par rapport à nos annonces d'investissements. Il y aura de la création d'emplois sur le long terme, a ajouté Donna Harpauer.

Cette situation s’explique par une augmentation des revenus de la part des entreprises publiques ainsi que par les transferts fédéraux visant à combattre la COVID-19.

Les revenus de cette année sont toutefois 363 millions de dollars (2,4 %) moins élevés que ceux de l’année 2019-2020.

La Saskatchewan enregistre une facture de 15,65 milliards de dollars de dépenses, soit 424 millions de dollars (2,6 %) de moins que prévu dans le budget provincial.

Le gouvernement a pu faire de telles économies principalement en raison de la bonne saison agricole, ce qui a permis d’économiser sur les réclamations d’assurances agricoles.

Malgré tout, la somme des dépenses de la province est de 444 millions de dollars (2,9 %) plus élevée qu’en 2019-2020.

Cette hausse est due en grande partie à la hausse des coûts dans le domaine de la santé et du développement économique et communautaire en raison de la COVID-19.

Un coup de chance

L'opposition officielle de la Saskatchewan n’en démord pas : le déficit est plus faible en raison des investissements du gouvernement fédéral.

L'aide a été de quelque 21 % plus forte que l'année précédente, ce qui représente environ 350 millions de dollars, indique la députée néo-démocrate de Regina Douglas Park, Nicole Sarauer.

Le gouvernement n'a pas été présent auprès de la population, ce qui a entraîné des décès et des pertes d'emplois. Il a tout de même coupé dans l'éducation et dans l'aide aux plus vulnérables , ajoute-t-elle.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) ajoute que le gouvernement n’a pas été en mesure de gérer les imprévus. La réduction du déficit est un coup de chance, selon Nicole Sarauer.

Avec les informations de Jean-Baptiste Demouy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !