•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'église catholique centenaire de Morinville ravagée par un incendie

L'église détruite.

L'église centenaire a été entièrement détruite par les flammes, son clocher s'est écroulé au lever du coucher de soleil.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Williams

Radio-Canada

L'église catholique Saint-Jean-Baptiste de Morinville, près d'Edmonton, a été entièrement détruite par un incendie que la Gendarmerie royale du Canada considère suspect.

C’est un terrible et tragique évènement pour notre communauté , a mentionné le maire Barry Turner, qui précise que cette église était le cœur de la communauté de bien des façons, particulièrement au début de notre histoire et jusqu’à aujourd’hui. C’est vraiment le cœur et l’âme de beaucoup de choses .

La municipalité a annoncé en conférence de presse qu’elle annule les festivités prévues pour le Jour du Canada. Le Centre culturel de Morinville sera toutefois ouvert pour donner la possibilité aux habitants de se rassembler, de partager leurs histoires et d’avancer tous ensemble , précise le maire.

Le premier ministre de la province, Jason Kenney, s'est rendu sur place.

Une cinquantaine de pompiers

Les secours ont été appelés dans la nuit de mardi à mercredi à 3 h 08, selon un communiqué de presse de la municipalité. Malgré l'arrivée sur place des pompiers 12 minutes plus tard, l'incendie était déjà bien avancé dans le sous-sol de la structure.

Les pompiers ont été incapables d’entrer dans le bâtiment en raison de la fumée et des risques d’effondrement. Le clocher de l’église s'est effondré aux aurores. La cinquantaine de pompiers présents ont maîtrisé les flammes peu avant 7 heures.

Malgré cela, l'église a été complètement détruite par l'incendie, indique la municipalité.

La cinquantaine de personnes vivant dans l’ancien couvent a dû être relogée, car celui-ci a été endommagé par l’eau et la fumée.

Suspect

Le sergent de la GRC Tom Kalis dit que le feu est considéré comme suspect, en raison de l'heure à laquelle il s'est déclaré et sur la base d'éléments que nous avons pu rassembler .

L'église, située au 10034 de la 100e avenue qui est la principale artère de la ville, a plus de 100 ans.

« Aujourd'hui, à Morinville, l'église de Saint-Jean-Baptiste a été détruite dans ce qui semble être un acte criminel d'incendie criminel. Cette église historique se trouvait au cœur de Morinville et constituait un élément clé de la vie spirituelle de la communauté francophone de l'Alberta », a déclaré Jason Kenney qui s'est rendu sur place.

Dans la foulée, le premier ministre a annoncé « qu'il doublera le financement du programme d'infrastructure de sécurité de l'Alberta, qui passera de 1 à 2 millions de dollars par an, pour aider à protéger les églises et les autres cibles du vandalisme et de la violence haineux » Il dit avoir également demandé à la ministre de la Justice, Kaycee Madu, de travailler « immédiatement » avec ALERT et les chefs de police de la province pour renforcer la surveillance et la protection des sites cibles potentiels.

Kenney face aux pompiers à Morinville

Le premier ministre de la province, Jason Kenney, s'est rendu sur place ce mardi pour condamner l'incendie de l'église.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Williams

Cet incendie survient alors que plusieurs feux ont ravagé des églises catholiques dans l’Ouest canadien. Dans la nuit du 26 juin en Colombie-Britannique, l'église catholique St. Ann sur des terres de la Première Nation d'Upper Similkameen a été ravagée par les flammes, tout comme l'église Chopaka de la Première Nation Lower Similkameen.

Lundi, en Alberta, un incendie criminel de l'église catholique de la Première nation Siksika a été constaté par la GRC de Gleichen. Les flammes avaient pu être éteintes avant que la structure ne soit trop endommagée. Ce mercredi matin,un incendie a également détruit une partie de l’église St. Kateri Tekakwitha dans la communauté mi’kmaq de Sipekne’katik en Nouvelle-Écosse.

« Le gouvernement de l'Alberta condamne sans équivoque les récents incendies criminels qui ont visé des églises chrétiennes partout au Canada et en Alberta. »

— Une citation de  Jason Kenney, premier ministre de l'Alberta

Ces feux arrivent au moment où de vives critiques liées à la découverte de centaines de sépultures non marquées près d'anciens pensionnats pour autochtones secouent l'Église catholique au Canada. Les pensionnats étaient gérés, en grande partie, par des communautés religieuses catholiques et protestantes.

Le pape rencontrera des délégations des Premières Nations, des Métis et des Inuits du 17 au 20 décembre au sujet du rôle que l'Église catholique a joué dans le système des pensionnats pour Autochtones, a confirmé la Conférence des évêques catholiques du Canada dans un communiqué mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !