•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’enquête sur la remise en liberté de Brian Nadler encore repoussée

Les symboles de la justice : le marteau et la balance

Les symboles de la justice : le marteau et la balance

Photo : iStock / Cristian Baitg

L’enquête sur la remise en liberté de Brian Nadler, ce médecin de l’Hôpital général de Hawkesbury accusé du meurtre prémédité d’un patient, a de nouveau été repoussée à une date ultérieure, cette fois-ci au 13 juillet prochain.

Le suspect de 35 ans, derrière les barreaux depuis son arrestation le 25 mars dernier, a brièvement comparu par téléphone en début d’après-midi, mardi, au palais de justice de L’Orignal.

C’est la sixième fois au cours des trois derniers mois que la Couronne et la défense conviennent de reporter l’enquête caution de l’accusé.

L’avocat de Brian Nadler, Me Brian Greenspan, a indiqué avoir obtenu un nombre considérable de documents reliés à l’enquête, mais qu’il en reste encore beaucoup à recevoir.

Rappelons que le médecin d’origine québécoise est accusé du meurtre au premier degré d’Albert Poidinger, 89 ans, un patient qu'il avait sous sa responsabilité.

L’enquête de la Police provinciale de l’Ontario porte notamment sur le décès d’au moins cinq patients atteints de la COVID-19 morts à l’Hôpital général de Hawkesbury entre le 17 et le 25 mars derniers.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.