•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Levée des restrictions en Alberta : que peut-on faire et pas faire?

Des personnes dans l'eau à Calgary.

Le passage Harvie est un des endroits préférés des Calgariens pour se rassembler et se rafraîchir.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Les restrictions sont désormais toutes levées en Alberta depuis le 1er juillet. Le port du masque, rendu obligatoire le 8 décembre, n'est plus demandé, sauf à Calgary.

La promesse du retour des beaux jours a été faite par Jason Kenney le 18 juin. L’Alberta devient ainsi la première province à mettre fin aux restrictions liées à la pandémie.

Les Albertains peuvent donc se rassembler comme ils l’entendent tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. C’est la fin des capacités limitées dans les lieux de culte ou les restaurants, dans les commerces ou les salles d’entraînement, les mariages et les funérailles.

Le masque, conseillé, mais plus obligatoire

Le port du masque à l’intérieur n’est plus obligatoire, sauf dans les transports en commun, les taxis et les véhicules de covoiturage. Il reste vivement recommandé dans les hôpitaux et les centres de soins de longue durée.

Exception faite à Calgary où le maire, Naheed Nenshi, préfère attendre le 5 juillet afin d’éviter la propagation du variant Delta et de voir les conséquences de la vaccination accélérée. 

Le masque y restera donc obligatoire dans les endroits publics intérieurs. Le 28 juin, Calgary enregistrait 682 cas actifs, soit trois fois plus qu’à Edmonton.

Une infirmière injecte un vaccin contre la COVID-19 dans une seringue.

Une infirmière injecte un vaccin contre la COVID-19 dans une seringue.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

La médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, Deena Hinshaw, a rappelé le 23 juin que les précautions comme éviter les foules dans des lieux fermés ou porter un masque restent des choix raisonnables pour ceux qui présentent des facteurs de risques ou ceux n’ayant pas encore reçu leur seconde dose de vaccin.

Précautions pour la fête du Canada

Pour la longue fin de semaine de la fête du Canada, la médecin et spécialiste en maladies infectieuses à l’Université de l’Alberta, Lynora Saxinger, demande la plus grande prudence lors de rassemblements.

Il faudra prendre en considération qui est plus fragile parmi les invités et le lieu. Les événements extérieurs, petits plutôt que grands, sont encore la meilleure chose à faire. Soyez attentifs à la ventilation si vous vous trouvez à l'intérieur, dit-elle.

La Dre Saxinger estime qu’il est de mise de demander à ses invités s’ils sont vaccinés. C’est comme leur demander s’ils sont végétariens. Si des personnes non vaccinées sont présentes, garder un masque à l'intérieur est plus sûr.

Les rassemblements à Calgary sont considérés comme plus risqués à cause du variant Delta, plus présent qu’ailleurs dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !