•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario investit 300 000 $ pour combattre l'islamophobie dans ses écoles

Ontario Education Minister Stephen Lecce takes his mask off before answering questions after announcing that schools will not resume-in-class learning until September during a press conference at Queen's Park in Toronto on Wednesday, June 2, 2021. THE CANADIAN PRESS/Nathan Denette

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, en a fait l'annonce mardi. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le gouvernement ontarien a annoncé, mardi, une nouvelle enveloppe de 300 000 $ dédiée à combattre l'islamophobie dans les écoles de la province. Les crimes haineux contre la communauté musulmane sont en hausse au Canada, a souligné mardi le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce.

Dans un communiqué, le ministère a cité des données de Statistique Canada qui montrent une augmentation des attaques contre les musulmans cette année par rapport à l'année précédente.

C'est tout simplement inacceptable et cela doit cesser, a déclaré M. Lecce au sujet des attaques.

Il y a trop d'histoires d'élèves au sein de nos écoles qui sont ciblés en raison de leur foi. Notre objectif est de créer un système éducatif inclusif qui s'oppose fermement à la haine et à la discrimination et qui défend l'inclusion et le respect.

Cette annonce intervient quelques semaines après que quatre membres d'une famille de London, en Ontario, ont été tués, et un cinquième blessé, par un homme qui, selon la police, était motivé par la haine anti-musulmane.

La majeure partie du financement, soit 225 000 $, ira à l'Association musulmane du Canada pour créer des ressources numériques destinées aux éducateurs, aux élèves et aux parents afin de les sensibiliser à l'islamophobie.

Le reste du financement ira au Conseil national des musulmans canadiens pour aider les nouveaux arrivants musulmans à s'orienter dans leur nouveau pays et pour aider ces nouveaux étudiants à se préparer pour l'école à l'automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !