•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trottoirs d'une ville du Nord de l'Ontario inspectés par un robot

Une boîte de métal avec six roues.

Ce robot va arpenter les trottoirs de Timmins cet été.

Photo : Avec l'autorisation de Top Hat Robotics

Radio-Canada

La Ville de Timmins, dans le Nord de l’Ontario, fait appel à un robot pour l’aider dans son inspection annuelle de l’état des trottoirs.

Le robot est doté de feux clignotants sur le dessus, roule sur des pneus en caoutchouc et est aussi large qu’un trottoir.

Les machines robotisées peuvent produire des rapports plus rapidement que les travailleurs qui effectuent eux-mêmes les inspections.

Il faut normalement de trois à quatre mois à une équipe de travailleurs pour effectuer les inspections dans toute la ville. Les machines automatisées pourraient réduire ce délai à deux ou quatre semaines.

Depuis 1999, la Ville de Timmins a mis en place un programme d’inspection de ses routes afin d'établir un budget et des priorités quant aux endroits où des travaux d'entretien ou de modernisation sont nécessaires.

Nous avons estimé que l'ajout d’information sur l’état de nos trottoirs serait très utile, affirme Patrick Seguin, directeur des travaux publics et de l'ingénierie pour la municipalité qui compte 180 kilomètres de trottoirs.

Un robot qui roule sur un trottoir.

Un prototype plus ancien du robot de Top Hat Robotics

Photo : Avec l'autorisation de Top Hat Robotics

Les rapports du robot nous donneront une vue d'ensemble du système, ce qui nous permettra de nous attaquer d'abord aux priorités les plus critiques, ajoute-t-il.

Les machines automatisées, accompagnées d'un consultant, vont commencer à inspecter les trottoirs à la mi-juillet.

La Municipalité a confié le service d'inspection des trottoirs à l'entreprise Top Hat Robotics, basée à Kitchener-Waterloo, indique M. Seguin

Si les résidents ont des questions au sujet du robot, le travailleur qui l’accompagne peut fournir des réponses.

Le consultant fournit un dépliant qui explique l'inspection à toute personne qui passe par là et qui est curieuse, explique-t-il.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !