•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zone verte : les commerces de détail réclament des assouplissements

Le passage en zone verte au Québec n’a pas profité à tous les secteurs.

Plusieurs commerces de détails.

Des commerces de l'avenue du Mont-Royal

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Les mesures qui restreignent le nombre de clients par mètre carré sont toujours en vigueur dans les commerces du Québec, alors que plusieurs restrictions ont été levées dans d'autres secteurs, ce qui déçoit le Conseil québécois du commerce de détail.

Le Québec en entier est passé en phase verte lundi, permettant par exemple à un maximum de 20 personnes de se réunir sur les terrasses de restaurants. Aucun assouplissement n'a toutefois été annoncé pour l'industrie du commerce de détail.

Jean-Guy Côté, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail, aurait souhaité que le passage en zone verte permette un plus grand nombre de personnes à l’intérieur des magasins pour ainsi permettre aux clients d'éviter les files d'attente.

Une reprise inégale

Par ailleurs, certains secteurs comme les magasins de sport ou les quincailleries se portent bien, mais pour des secteurs comme celui de la mode, la reprise est plus lente, a-t-il indiqué dans une entrevue à l’émission Zone économie lundi.

Selon M. Côté, la pandémie a notamment accéléré la tendance à l’achat en ligne.

Commerces : encore d'importantes restrictions

Mais d'autres changements dans les habitudes pourraient avoir une incidence sur l'industrie. Un sondage du Conseil québécois du commerce de détail révèle par exemple que 66 % des commerçants sont favorables à la piétonnisation des rues.

Les gens ont eu de nouvelles habitudes, on espère que le commerce de proximité va reprendre un peu plus vigueur.

Une citation de :Jean-Guy Côté, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail

Il y aura un changement de comportement dans le commerce de détail en conséquence de la pandémie […] Nous verrons dans les prochains mois quels secteurs s’en sortiront mieux que d’autres, a conclu Jean-Guy Côté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !