•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Canicule : il faut de la patience pour mettre la main sur un climatiseur

Une étagère de magasin vide.

Les ventilateurs et les climatiseurs mobiles ont été rapidement en rupture de stock cette fin de semaine.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Comment rester au frais pendant cette canicule historique? Les personnes vivant en Alberta et en Colombie-Britannique veulent s'équiper de ventilateurs et de climatiseurs, mais les magasins peinent à remplir leurs rayons, et les installateurs sont débordés.

Ça va être fou cet été, dit Ryan Wandler, vice-président de l'entreprise Knight Plumbing and Heating. Il s’attendait à une forte demande, mais y répondre est devenu un défi à part entière, car avec les fortes températures annoncées, les Calgariens ont voulu s'équiper en climatiseurs à la dernière minute.

On a reçu plus de 250 demandes durant la fin de semaine pour des installations et des réparations. C'est quatre fois plus qu'à l'habitude.

Une citation de :Ryan Wandler, Knight Plumbing and Heating

Or la pandémie retarde les livraisons de ses fournisseurs américains depuis des mois et le limite dans le nombre de ses employés qui sont formés et opérationnels sur le terrain.

Ryan Wandler ne peut pas satisfaire tous ses clients et, selon lui, le télétravail a poussé les gens à vouloir s'équiper de climatiseurs chez eux.

Trop tard pour s'équiper?

Depuis le début du mois, les gens veulent une installation le plus rapidement possible, mais il faut qu’ils comprennent que le meilleur moment pour faire appel à nos services, c'est le mois d’avril, pas maintenant, rappelle Ryan Tutak, de l’entreprise Action Furnace Calgary.

Un employé installe un système de climatisation chez un particulier.

Un employé installe un système de climatisation chez un particulier à Calgary.

Photo : CBC / Dave Gilson

On ne pourra pas satisfaire tout le monde. L’autre option pour les gens, c’est de dormir dans leur sous-sol où il fait plus frais, dit-il.

La Colombie-Britannique connaît le même scénario. L'entreprise Milani, qui y possède plus d'une vingtaine de succursales, n'a plus de climatiseurs portables à vendre dans la province.

Rupture dans les magasins

Les magasins connaissent aussi des ruptures de stock. Au Canadian Tire du centre-ville de Calgary, les 11 climatiseurs reçus lundi matin étaient partis 3 heures après l’ouverture.

Les clients ne pouvaient que constater le maigre choix disponible à 11 heures, soit seulement deux petits ventilateurs d'appoint. L'un d'entre eux, Robert Clark, a dû sillonner les rayons pour un maigre bénéfice.

Robert Clark dans une allée du Canadien Tire au centre-ville de Calgary.

Robert Clark fait le tour des rayons.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Nous sommes déjà équipés en ventilateurs à la maison, mais des connaissances à Vancouver vivent aussi des ruptures de stock. J’en cherche ici pour leur en envoyer par la poste, avoue-t-il.

Il n'y a pas que les Albertains qui vont devoir faire preuve de patience, car l'Ouest canadien dans son ensemble est touché par une canicule.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !