•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Metro Vancouver se dote d'un guide pour élargir sa canopée

Une vue aérienne d'un quartier boisé de Vancouver.

La canopée des arbres est la proportion du sol recouvert de feuilles et de branches vue du ciel.

Photo : Courtoisie Vancouver Park Board

Radio-Canada

Les 21 municipalités du regroupement Metro Vancouver ont désormais à leur disposition un guide de gestion des forêts urbaines, qui vise à rendre les villes plus vivables, plus saines et plus fraîches.

Le document comprend des mesures incontournables afin que les fonctionnaires municipaux puissent trouver un équilibre entre le développement urbain et le besoin d'un couvert forestier, que l’on appelle la canopée.

La canopée des arbres est la proportion du sol recouvert de feuilles et de branches vue du ciel.

Nous commençons à voir les arbres et d'autres formes d'infrastructure verte comme étant des formes essentielles d'infrastructure urbaine, explique Edward Nichol, un planificateur régional de Metro Vancouver qui a travaillé sur le plan.

Ils peuvent aider à atténuer les effets du changement climatique, la chaleur extrême et la gestion des eaux pluviales, dit-il.

Une personne marche dans une rue où il y a quelques arbres.

Le document vise à donner aux municipalités des options pour atteindre leurs objectifs de canopée.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

En septembre, la Ville de Vancouver a atteint un objectif de plantation d'arbres en augmentant sa canopée de 18 à 22 %.

L’objectif du guide est de faire passer la canopée dans la région métropolitaine de 32 à 40 % d’ici 2050.

Une étude démontre toutefois que le développement urbain lié au logement et aux routes entraînera une baisse de la canopée au cours des trois prochaines décennies.

La trousse à outils comprend 12 mesures, notamment des règles entourant la coupe d’arbres de certaines tailles ou encore des règles concernant la façon dont les arbres coupés de façon légale devraient être remplacés.

Une canopée contre les changements climatiques

Le guide est désespérément nécessaire, selon le professeur en foresterie de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), Stephen Sheppard, puisqu’environ un quart des municipalités de Metro Vancouver n'ont pas encore adopté de règlements sur la protection des arbres. C'est une question très importante, affirme-t-il.

La vague de chaleur actuelle nous rappelle que le changement climatique est réel, dommageable, et que nous avons besoin de tous les arbres que nous pouvons avoir pour nous rafraîchir et fournir de nombreux autres avantages à nos communautés, souligne Stephen Sheppard.

Il espère que la population considérera comme une priorité de planter des arbres sur les propriétés et de les entretenir au fil du temps afin qu'ils puissent aider à renforcer la canopée des arbres dans les quartiers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !