•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dernière cette année pour Ensemble on sème

Des travailleurs agricoles étrangers participants au projet d'intégration.

Des travailleurs agricoles étrangers participants au projet d'intégration à Coaticook (archives).

Photo : Actions interculturelles

Radio-Canada

La toute dernière activité de l'initiative Ensemble on sème de l'organisme Actions interculturelles avait lieu cette fin de semaine à Coaticook.

Pour cette dernière journée, une randonnée au parc de la gorge de Coaticook attendait les participants.

Une séance d'information était également organisée pour sensibiliser les travailleurs à l'intimidation.

Et la journée s'est terminée par un match de soccer amical entre les participants.

 Nous avions 36 travailleurs agricoles et trois employeurs pour cette dernière activité de la saison. Il y avait aussi une dizaine de membres de la communauté pour favoriser la création du sentiment d’appartenance , explique la directrice régionale d’Actions interculturelles, Jacqueline Belleau. 

Elle peut donc dire mission accomplie pour cette première année du projet Ensemble on sème.

« L’objectif n’est pas qu’ils tissent seulement des liens avec notre organisme, mais aussi entre eux. En Estrie, c’est beaucoup de petites équipes de travailleurs. À travers ces activités, nous avons réussi à faire en sorte qu’un réseau se soit créé. »

— Une citation de  Jacqueline Belleau, Actions interculturelles

L'initiative visait à favoriser l'autonomie et l'intégration des travailleurs étrangers de la région.

 Nous avions une cible de rejoindre 75 travailleurs étrangers temporaires. Nous avons dépassé les 90. Ça répond à un besoin. C’est un beau travail d’équipe avec les organismes de la MRC de Coaticook qui nous ont aidés à créer de belles activités , affirme Mme Belleau.

Jacqueline Belleau se dit d'ailleurs sûre de voir le projet être reconduit l'an prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !