•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première étape de la Coupe du Nord se tient dimanche à Amos

Un homme en vélo dans un sentier de vélo de montagne suivi par deux autres cyclistes.

La course se tient à Amos, Val-d'Or, Rouyn-Noranda et Senneterre.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Les adeptes du vélo de montagne sont attendus à Amos ce dimanche pour la première course de la Coupe du Nord 2021.

D'autres courses suivront également à Val-d'Or, Rouyn-Noranda et Senneterre respectivement les 11 juillet, 15 et 22 août.

L'événement qui s'adresse à tout le monde a lieu sur un circuit fermé de 5 à 8 km environ. Les sportifs doivent effectuer plusieurs tours selon la catégorie de chaque participant.

C'est un événement qui est organisé par l'Association Vélo de Montagne Abitibi-Témiscamingue.

Le membre Guillaume Julien se réjouit de l'ajout de l'étape de Senneterre cette année.

Selon lui, la compétition sert à l'entrainement des jeunes qui pourraient participer à d'autres compétitions.

C'est vraiment pour la participation, il n’y a pas de prix en l'argent, c'est plus pour développer le goût de faire du vélo de montagne et certains clubs qui vont vers le développement d'athlètes qui vont aller faire des coupes Québec sur le circuit provincial de la Fédération des sports cyclistes et c'est aussi un outil de développement des jeunes coureurs, explique le responsable.

Vélo de montagne, mont Powell, Rouyn-Noranda

Vélo de montagne, mont Powell, Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

La première course aura lieu dimanche au Camp du Domaine.

D'ailleurs, ce sport gagne de plus en plus d'adeptes explique le président du club Vélo XTRM Amos Marc-André Nadeau.

Le vélo de montagne bien souvent ça commence avec les enfants, mais il y a aussi les parents qui se greffent à ça. C'est ça qui est vraiment le fun, dit-il.

C'est vraiment un super beau sport familial, puis si on recule à quelques années à Amos on avait une quarantaine ou cinquantaine de membres, on est rendu à pratiquement en haut de 200 jeunes et là-dessus il y a vraiment beaucoup de parents, ajoute Marc-André Nadeau.

Le président de Vélo-Action, Philippe Gaudreault, rappelle que l'événement est ouvert aux gens de la région, mais des participants de l'extérieur peuvent aussi y prendre part.

La beauté de la chose avec la Coupe du Nord c'est un événement régional et juste avec ça, ça tient nos jeunes occupés pendant toute la saison estivale, c'est une motivation pour s'entrainer, ils peuvent se comparer avec d'autres cyclistes des autres villes de la région, donc c'est intéressant d'avoir ça en région, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !