•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québec en entier voit désormais la vie en vert

Des gens déambulent sans masque.

La Place des Arts de Montréal avait déjà commencé à retrouver des airs de normalité avant même le passage de la métropole en zone verte.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Toute la province de Québec est désormais en zone verte, et même « verte améliorée », car de nouveaux assouplissements des règles sanitaires entrent en vigueur ce lundi.

Ainsi, la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, l'Estrie, Lanaudière, les Laurentides, Laval, la Montérégie, Montréal et l'Outaouais ont délaissé le jaune pour passer au vert, le palier « vigilance ».

Le gouvernement de François Legault, satisfait de la situation épidémiologique et de la cadence de la campagne de vaccination contre la COVID-19, garde le cap sur son calendrier de déconfinement.

Mais qui dit zone verte ne dit pas « retour à la normale » : des restrictions restent malgré tout en vigueur. En voici un aperçu.

Rassemblements intérieurs et extérieurs

Amis et famille d’adresses différentes peuvent se réunir à 10 à l’intérieur et à 20 à l’extérieur. Cette limite peut être dépassée si les invités ne proviennent pas de plus de trois adresses.

Les personnes pleinement vaccinées (à deux doses ou à une dose dans le cas de celles qui ont déjà contracté la COVID-19) ne sont plus tenues de porter un masque dans un même rassemblement privé. Les autres devraient continuer de le faire si la distanciation physique ne peut être respectée.

Lieux de culte

Le nombre maximal de participants dans les lieux de culte reste fixé à 250 et les fidèles doivent respecter une distance minimale de deux mètres avec les autres, sauf s'ils font partie d’une même bulle. Durant la phase verte, il est possible d’enlever le masque une fois assis si l’on ne chante pas.

Pour les mariages, 250 personnes peuvent entrer dans les lieux de culte (contre 50 en zone jaune). La réception est toutefois limitée à 25 personnes si elle se déroule à l’intérieur, et à 50 invités si elle a lieu à l’extérieur.

Les mêmes règles s'appliquent pour les funérailles (250 personnes autorisées), si ce n’est qu’il est possible que toutes viennent ensuite offrir leurs condoléances en pratiquant un principe de roulement de 50 personnes à la fois à l’intérieur.

Le Québec passe en zone verte

Restaurants, bars et casinos

En zone verte améliorée, un maximum de 20 personnes peuvent maintenant se réunir en terrasse (contre 10 auparavant), ce qui devrait faire le bonheur de l’industrie alors que la Coupe Stanley et l’Euro entament leurs derniers droits respectifs.

À l’intérieur, les tables pourront accueillir jusqu’à 10 personnes ou les occupants de trois résidences. Un registre de la clientèle doit continuer d’être tenu.

Les casinos et les bars doivent aussi respecter ces consignes. L'heure de fermeture reste fixée à 2 h du matin et la vente d'alcool doit cesser à minuit.

Ces établissements doivent continuer de fonctionner à la moitié de leur capacité et proscrire la danse et le karaoké.

Un homme monte sur une table pour célébrer le but du Canadien.

Techniquement, il est interdit de danser dans un bar (même pour célébrer un but du Canadien de Montréal).

Photo : Radio-Canada

Arts et spectacles

Les salles de cinéma peuvent toujours accueillir jusqu’à 250 personnes. Le masque obligatoire peut être retiré une fois assis. Fait notable, la distanciation de 1,5 m à respecter est latérale, ce qui signifie qu’il n’est plus nécessaire de libérer une rangée sur deux.

Jusqu’à 3500 spectateurs sont autorisés au ciné-parc si une distance de 1,5 m entre les autos est possible.

Les grandes salles de spectacles intérieures peuvent elles aussi accueillir jusqu’à 3500 personnes, si elles peuvent subdiviser l’auditoire en zones de 250 spectateurs.

Les concerts extérieurs sont tenus de respecter la même capacité, sans que les places soient assignées, à condition de pouvoir faire respecter les règles de distanciation. Le port du couvre-visage est recommandé.

Plan au-dessous des genoux d'un joueur de soccer, qui a le pied sur un ballon.

Les tournois peuvent reprendre depuis peu.

Photo : iStock

Sports et loisirs

Les activités extérieures réunissant un maximum de 50 joueurs sont possibles (c’était 25 en zone jaune). Les contacts de courte durée sont possibles s’ils sont peu fréquents. Les tournois et compétitions avec spectateurs sont permis (avec les mêmes directives que pour les festivals).

À l’intérieur, les sports et les cours de groupe sont autorisés jusqu’à 25 personnes, sans compter les officiels, le personnel et les bénévoles. Jusqu’à 25 spectateurs par plateau peuvent assister.

Dans les gymnases, les cours privés sont possibles à deux ou pour les occupants de deux résidences. Dans ces lieux, le port du couvre-visage reste obligatoire lors des déplacements, de même que la tenue d'un registre.

Et ensuite?

Une fois l'objectif de vaccination atteint, soit 75 % des 12 ans et plus complètement vaccinés, d’autres assouplissements pourraient être annoncés au courant de l'été – à condition que les variants du coronavirus, qui sont plus contagieux, ne viennent pas contrecarrer les plans.

Pour que le Québec continue de se déconfiner, la population ne doit pas tarder à recevoir la deuxième et dernière dose de vaccin contre la COVID-19, rappelle Alain Poirier, directeur régional de santé publique au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

Afin d'être bien protégé, il faut aller se faire vacciner, explique-t-il en substance. Surtout au moment où le variant Delta, d'abord identifié en Inde, « est à nos portes » et fait craindre le pire au pays.

À deux doses de vaccin, la protection est suffisante, mais à une dose, elle n'est pas aussi bonne qu'avec les autres souches de variants que nous avions avant, comme l'Alpha, découvert au Royaume-Uni, souligne le Dr Poirier.

Si tout se passe bien, les Québécois sauront vers la fin août quel genre de rentrée attend les élèves et leurs enseignants, à quel rythme le retour au travail pourra se faire en présentiel, quand les salles intérieures pourront fonctionner à pleine capacité et le moment à partir duquel le karaoké sera de nouveau autorisé.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !