•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afghanistan : des milliers de familles déplacées par les combats autour de Kunduz

Des hommes armés en habit de camouflage marchent dans une rue.

Des membres des forces de sécurité afghanes en train de patrouiller, mardi dernier, dans la province de Kunduz.

Photo : Reuters

Agence France-Presse

Quelque 5000 familles afghanes ont fui leur foyer à Kunduz, ville du nord-est de l'Afghanistan encerclée par les talibans après plusieurs jours de combats entre les insurgés et les forces gouvernementales, ont annoncé samedi des responsables locaux.

Les talibans ont encerclé cette capitale provinciale déjà tombée deux fois entre leurs mains, en 2015 et 2016, et pris le contrôle du principal poste-frontière vers le Tadjikistan, ainsi que de plusieurs autres points de passage et districts ruraux.

Environ 5000 familles ont été déplacées par les combats, a déclaré le directeur du Département des réfugiés et rapatriés de Kunduz.

Parmi ces familles, 2000 se sont réfugiées à Kaboul et dans d'autres provinces.

De nombreuses personnes ont trouvé refuge dans une école de Kunduz et ont reçu une aide alimentaire et matérielle, a pour sa part indiqué Ghulam Rabbani Rabbani, membre de l'assemblée provinciale, alors que les talibans continuent d'assiéger la ville.

Des vidéos tournées par l'AFP montraient des dizaines de personnes, dont des femmes et des enfants, assises dans des tentes dressées dans l'enceinte d'une école.

Nous avons ici six familles qui vivent ensemble depuis trois jours... Vous voyez mes enfants assis par terre, a expliqué à l'AFP Juma Khan, qui a quitté son domicile avec sa famille.

Nous n'avons toujours pas reçu d'aide. Une équipe est venue aujourd'hui pour faire une enquête auprès de quelques familles, mais après quelques minutes, elle est partie, regrette Akhtar Mohammad, qui a également trouvé refuge dans l'école.

Quelque 8000 autres familles ont été déplacées dans l'ensemble de la province de Kunduz à la suite des affrontements sporadiques qui se sont poursuivis pendant un mois entre les insurgés et les forces gouvernementales, a ajouté le directeur du Département des réfugiés.

Les autorités ne sont pas en mesure de fournir une aide d'urgence à toutes les familles déplacées dans l'ensemble de la province, a-t-il souligné.

Selon le directeur des services de santé de la ville de Kunduz, 29 civils ont été tués et 225 blessés depuis le début des combats il y a plus d'une semaine.

Les combats font rage depuis plusieurs jours dans la province de Kunduz, les insurgés et les forces gouvernementales s'affrontant chaque jour.

La prise mardi du poste-frontière de Shir Khan Bandar, un axe névralgique pour les relations économiques avec l'Asie centrale, est l'un des plus importants succès militaires des insurgés de ces derniers mois.

Depuis début mai, les talibans ont lancé plusieurs offensives de taille dans les zones rurales. Ils affirment avoir pris le contrôle de 87 des plus de 400 districts afghans.

Nombre de leurs affirmations sont toutefois contestées par le gouvernement et difficiles à vérifier de manière indépendante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !