•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Drakkar et l’Océanic sont satisfaits de la première ronde de repêchage

L'Océanic de Rimouski

L'Océanic de Rimouski (archives).

Photo : Océanic/ IFTEN REDJAH

Radio-Canada

La première ronde du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a permis à l'Océanic de Rimouski et au Drakkar de Baie-Comeau de sélectionner des joueurs qui auront un impact rapidement dans leurs organisations respectives, pensent les deux entraîneurs.

Un gardien, deux attaquants et un défenseur à Rimouski

Avec quatre sélections dès la première ronde, l'Océanic a retenu l'attention en faisant l'acquisition de deux attaquants, un défenseur et un gardien de but.

Les Rimouskois ont profité du 4e choix de la soirée, au total, pour jeter son dévolu sur un défenseur habile et complet : Luke Coughlin, natif de l'Île-du-Prince-Édouard.

Par la suite, l'équipe des recruteurs de l'Océanic a ajouté deux attaquants des Vikings de Saint-Eustache à l'alignement des Rimouskois, soit Maël St-Denis et Maxime Coursol.

Voulant combler un manque de profondeur à la position de gardien de but, le 15e choix au total a permis à l'Océanic de mettre la main sur Kyle Hagen, des Lions du Lac Saint-Louis.

Le grand patron de l’Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil, se dit très content du travail des recruteurs.

« On avait ciblé quatre gars à ces positions-là et on a eu nos quatre gars.  »

— Une citation de  Serge Beausoleil, entraîneur-chef et directeur général de l'Océanic de Rimouski

C’est vraiment des gars de notre culture. On est très heureux de ça, commente l'entraîneur-chef.

L'Océanic a créé une certaine surprise en sélectionnant Kyle Hagen à titre de premier gardien réclamé. Hagen était répertorié beaucoup plus loin sur la liste de la Centrale de recrutement de la ligue. En fait, il était un choix potentiel de 5e ronde.

Kyle Hagen dans son équipement de gardien de but.

L'équipe de Rimouski a créé la surprise en sélectionnant le gardien Kyle Hagen.

Photo : Gracieuseté de la LHJMQ

Il permet à l’Océanic de se positionner de façon incroyable. Le quatrième choix au total cette année, c’est un deuxième choix de première ronde. C'est un gars de très, très grande qualité. Peu importe qui sera choisi dans les deux premiers échelons, quand on va repêcher à dix, on va avoir encore un gars de qualité. Ça prend des choix de haut niveau pour monter une équipe qui va être plus que compétitive, explique l'entraîneur de Rimouski.

C'était la deuxième fois, au cours des 27 années d’histoire de l'équipe, que l'Océanic disposait de quatre sélections en première ronde.

En 2006, l'équipe avait profité de cette occasion pour repêcher les trois C (Cornet, Cormier et Caron), de même que le défenseur Alexandre Néron.

Un attaquant et un joueur de centre à Baie-Comeau

La soirée a également été productive pour le Drakkar de Baie-Comeau, qui est une des rares formations (avec l'Océanic) à posséder plus d'un choix.

Le directeur-gérant Pierre Rioux a ajouté un grand joueur de centre natif de Chicoutimi, Vincent Collard, porte-couleurs des Élites de Jonquière.

Collard était répertorié comme étant le 3e plus bel espoir selon les recruteurs de la ligue.

Un joueur de hockey

Vincent Collard, des Élites de Jonquière, entend bien se tailler une place dans l'alignement du Drakkar dès octobre prochain.

Photo : Gracieuseté du Drakkar de Baie-Comeau

Vincent Collard est un athlète prometteur à qui le Drakkar fera de la place dans son alignement, dès le mois de septembre prochain, indique le directeur général Pierre Rioux.

C’est un joueur qu’on avait ciblé depuis longtemps. Il est content de s’en venir à Baie-Comeau et on est content qu'il vienne à Baie-Comeau. C’est un joueur qui va très bien [avec] notre identité. C’est un joueur qui a une excellente éthique de travail. Il peut être utilisé [dans] toutes les situations. On a espoir qu’il va continuer son développement par sa bonne éthique de travail et par son désir d'investir dans ce développement-là, explique l'entraineur-chef.

Le Drakkar, qui comptait déjà dans son alignement cinq joueurs de 16 ans la saison dernière, a complété la première ronde avec un autre attaquant : Nathan Baril des Gaulois de Saint-Hyacinthe.

Nathan Baril a dominé tous les joueurs Bantam AAA du Québec dans la colonne des pointeurs, lors de la saison 2019-2020.

Pierre Rioux apprécie l'énergie que dégage sa nouvelle recrue.

On aimait beaucoup sa passion pour le hockey et sa détermination en tant que joueur. Autant pour nous que pour plusieurs équipes, il y a des joueurs qui glissent plus loin, que tu as en haute estime. C’est ce qui est arrivé avec Nathan et on était très content qu’il soit encore disponible au choix numéro 18, dit-il.

Les 18 équipes de la LHJMQ poursuivent leur séance de sélection 2021 samedi avec les rondes 2 à 14. Les équipes pourront par la suite profiter de deux rondes supplémentaires pour le repêchage des joueurs américains.

Avec les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !