•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rapport recommande de remplacer le centre civique et les gradins nord à Lansdowne

L'entrée d'un stade, vide.

Les gradins du côté nord du stade de la Place TD, au parc Lansdowne, à Ottawa (Archives)

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Un rapport recommande de reconstruire les gradins du côté nord et l'aréna de la Place TD.

Le conseil municipal d'Ottawa devrait envisager de reconstruire les gradins du côté nord du stade de la Place TD, vieux de 54 ans, ainsi que de remplacer l'ancien centre civique par un nouvel aréna à échelle réduite, ainsi que d'ajouter des logements, pour améliorer la viabilité à long terme de Lansdowne, selon un nouveau rapport du service Planification, Infrastructure et Développement économique de la Ville d’Ottawa.

Le rapport du personnel municipal encourage la démolition de l'aréna existante et des gradins du côté nord pour les remplacer par une structure entièrement nouvelle .

Il est également demandé, entre autres, d’améliorer la sécurité du site Lansdowne pour les piétons et les cyclistes, que les aires publiques soient plus accueillantes en ajoutant plus de sièges et d'ombre, et d’installer plus de climatisation dans l'édifice de l'horticulture.

Ce rapport va être transmis au Comité des finances et du développement économique le 6 juillet, puis au conseil municipal plus tard dans le mois.

Le personnel de la Ville demande aux membres du conseil municipal de n'accepter qu'une proposition plus formelle pour repenser le parc Lansdowne, ne fournissant aucune estimation des coûts dans son rapport. Cependant, la Ville pourrait être amenée à contribuer à hauteur de dizaines de millions de dollars au nouveau projet.

Les contribuables ottaviens ont déjà dépensé 210 millions de dollars pour Lansdowne, dont 135 millions de dollars pour rénover le stade et 75 millions de dollars supplémentaires pour le parc urbain géré par la Ville, qui comprend le bâtiment de l'horticulture et le pavillon Aberdeen.

Si le conseil donne son feu vert, Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) devrait préparer une proposition officielle, que la Ville examinera. Le public serait également consulté à l'automne sur les changements possibles au parc Lansdowne.

Le calendrier actuel prévoit un protocole d'entente qui revient au conseil au début de 2022 et si la Ville et OSEG s'entendent, un accord final pourrait être présenté au conseil municipal au début du prochain mandat.

Lansdowne nécessite un million de visiteurs en plus

Le plan préliminaire pour repenser Lansdowne vient juste sept ans après son réaménagement. Le partenaire commercial de la Ville, OSEG, qui gère l'aréna et le stade de la Place TD, ainsi que les zones commerciales du parc Lansdowne et l'équipe des 67 d'Ottawa et le Rouge et Noir d'Ottawa, a tiré la sonnette d'alarme, l'an dernier.

La pandémie de COVID-19 a nui aux revenus de OSEG, les restrictions sanitaires ayant conduit à l'annulation de plusieurs événements et à la fermeture d'une grande partie de l'activité commerciale à Lansdowne pendant une bonne partie des 15 derniers mois.

Des piétons marchent en extérieur.

Il manquait un million de visiteurs en 2019.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

OSEG a également connu des difficultés bien avant que la COVID-19 ne frappe, affichant une perte de 11 millions de dollars pour l’exercice qui s'est terminé le 31 mars 2020 – une encre rouge qui n'était pas liée à une pandémie.

OSEG a toujours soutenu qu'il fallait cinq millions de visiteurs à Lansdowne, chaque année, pour rendre le projet financièrement viable. Mais il manquait un million de visiteurs en 2019, et OSEG cherche aujourd’hui des solutions pour inciter plus de personnes à venir en mettant en place de nouvelles attractions.

Le parc Lansdowne devrait être la pierre angulaire d'un véritable quartier de vie, de travail et de loisirs et pour réussir, le site a besoin d'une activité soutenue toute l’année , selon le rapport.

Les gradins du côté nord obsolètes

Lorsque la Ville a conclu son partenariat sur Lansdowne, il y a près de dix ans, elle a dépensé 135 millions de dollars pour rénover le stade, qui demeure une propriété publique, mais est exploité par OSEG. La Ville a été forcée de remplacer les gradins décrépits du côté sud, mais a conservé ceux du côté nord pour économiser de l'argent.

Les rapports d'ingénierie confirment que les gradins du côté nord, construits en 1967, sont structurellement solides, mais font face à une longue liste de problèmes.

Le plafond de l'aréna fuit, il y a des foyers de moisissure persistants et pas assez de toilettes les jours de match des Redblacks ni assez de sièges accessibles. La structure n'est pas non plus économe en énergie.

L'âge et la conception de l'ancien centre civique, devenu l'aréna de la Place TD, signifient également que l’infrastructure ne répond plus aux normes et aux exigences techniques actuelles requises pour de nombreux événements sportifs et musicaux, indique le rapport.

La Place Lansdowne au parc du même nom à Ottawa.

L'édifice de l'horticulture au parc Lansdowne (Archives)

Photo : Radio-Canada / Kate Porter/CBC

Il n'est actuellement pas possible d'organiser des événements dans le stade et dans l’aréna en même temps.

Les concessions sont petites, inférieures aux exigences d'une installation moderne et manquent d'une ventilation adéquate, ce qui crée des inefficacités dans les services et les offres de restauration, ajoute le rapport.

Un nouveau complexe, côté nord, pourrait comprendre un centre événementiel de 5000 places — environ la moitié de la taille de l'aréna actuelle — qui serait plus approprié pour les matchs de hockey junior joués par les 67's d'Ottawa, ainsi que pour des événements musicaux et culturels de taille moyenne.

L'ajout de logements au prix du marché au-dessus de la structure pourrait aider à amortir les coûts nécessaires à ces travaux et attirerait plus de résidents sur le site qui seraient ainsi plus susceptibles de dépenser leur argent dans les magasins et les restaurants du parc Lansdowne, ajoute le rapport.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !