•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Spectacle aérien international de Bagotville fait le tour de la région

Neuf avion CT-114 Tutor traversent le ciel en formation.

Les aéronefs du Spectacle aérien international de Bagotville (SAIB) survoleront plusieurs régions du Québec le 26 juin, dont Tadoussac.

Photo : Radio-Canada / Érik Chouinard

Le Spectacle aérien international de Bagotville (SAIB) s'est déroulé samedi en formule pandémique. Les appareils ont survolé trois régions du Québec, dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cadre de l’Opération bon voisinage.

Le contexte actuel ne permet pas aux quelque 150 000 visiteurs habituels de converger vers la base militaire de Bagotville comme c’est normalement le cas. Ce sont plutôt une dizaine d’appareils qui sont allés pour la première fois dans l’histoire du SAIB, à la rencontre des Saguenéens et Jeannois.

Les CF-18 et les hélicoptères Griffon se sont ajoutés aux Snowbirds lors de cette journée de démonstration.

On voulait s'assurer de faire quelque chose que la COVID-19 ne pouvait pas influencer, explique le colonel Normand Gagné. Donc, on a laissé les avions survoler les communautés de la région au lieu d'amener la communauté sur la base.

Une série d'avions sur le tarmac.

Pour la première fois dans l’histoire du SAIB, les appareils sont allés à la rencontre des Saguenéens et des Jeannois.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Les aéronefs ont contourné le lac Saint-Jean avant de revenir à La Baie. Les avions ont survolé à basse altitude les secteurs de La Baie et de Chicoutimi, de Saint-Honoré, d'Alma, de Dolbeau-Mistassini, de Saint-Félicien, de Roberval et de Jonquière.

Les régions de Québec et de Charlevoix ont également été survolées dans le cadre de cet événement.

Les passionnés d’aviation devront patienter jusqu’en 2023 avant de retrouver la formule originale du Spectacle aérien international de Bagotville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !