•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux chandails pour les débuts des Olympiques de Gatineau au Centre Slush Puppie

La mascotte des Olympiques pose en tenant les deux nouveaux chandails de l'équipe.

Le gris argenté fait son grand retour sur les chandails des Olympiques de Gatineau, en vue de la saison 2021-2022 de la LHJMQ.

Photo : Gracieuseté des Olympiques de Gatineau

Les Olympiques de Gatineau auront de nouveaux chandails pour amorcer la saison 2021-2022 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), dans le tout récent Centre Slush Puppie. L'équipe garde le même logo, mais rajoute du gris argenté aux uniformes noir et blanc que portaient ses joueurs au cours des dix dernières années.

C'était important pour nous de mettre une petite touche pour le nouveau départ au Centre Slush Puppie, a déclaré le directeur général et entraîneur-chef, Louis Robitaille, en conférence de presse.

Pour illustrer les grands succès du passé, un écusson accompagné de sept vis apparaît sur les épaules des chandails des joueurs, en référence aux sept championnats remportés depuis la création de la franchise en 1973.

On a laissé une place pour une huitième vis qui, on espère, va arriver dans les prochaines années, a souligné Louis Robitaille avec un grand sourire aux lèvres.

Pour entamer un nouveau chapitre de leur histoire sur de bonnes bases, les Olympiques de Gatineau organiseront une cérémonie de lever de leurs bannières, le 29 septembre prochain. Au cours de cette soirée, à laquelle assisteront plusieurs anciens joueurs, un hommage sera aussi rendu à Guy Lafleur, natif de Thurso, en Outaouais.

Alors que l'engouement pour les Canadiens de Montréal se fait sentir partout au Québec, ces jours-ci, les Olympiques génèrent aussi un certain enthousiasme dans la région, estime le président de l'équipe, Norm MacMillan.

Toutes les loges au Centre Slush Puppie sont vendues. On a vendu au-delà de 700 billets de saison et on en vend toutes les semaines, a mentionné M. MacMillan.

Un repêchage tranquille en vue ?

Alors que le repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec doit se mettre en branle vendredi soir, les partisans du club gatinois peuvent s'attendre à une fin de semaine moins mouvementée que l'an dernier, alors que l'organisation disposait de quatre choix de premier tour.

Cette année, l'équipe ne choisira pas avant le 30e échelon, à moins d'un échange de dernière minute.

« Je pense qu'il y a beaucoup d'intérêt à savoir qui va sortir où. Il y a des gars qu'on aime et le téléphone va être prêt s'il faut qu'on s'avance. »

— Une citation de  Louis Robitaille, directeur général et entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau

Après une saison au cours de laquelle les meilleurs espoirs ont eu très peu d'occasions de démontrer leurs habiletés, il ne serait pas surprenant que les équipes aient des listes bien différentes. Dans tous les cas, l'Outaouais devrait faire bonne figure, anticipe M. Robitaille.

Je pense qu'il va y avoir beaucoup de joueurs de l'Outaouais sélectionnés. Maintenant, c'est juste de savoir s'ils vont être là quand on va piger, conclut le pilote de la franchise ayant connu le plus de succès dans l'histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !