•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Négociations avec Québec : l'APTS déplore la plus récente offre gouvernementale

Des femmes tiennent des drapeaux de l'APTS.

Des syndiqués de l'APTS multiplient les manifestations et les journées de grève depuis plusieurs semaines.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

Des gains, oui, mais qui ne sont pas suffisants : voilà comment l'APTS, l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux, décrit la plus récente offre salariale du gouvernement du Québec, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de la convention collective des quelque 60 000 membres du réseau de la santé.

Dans une annonce transmise par voie de communiqué, l'APTS dit avoir reçu une offre patronale globale de la part du Conseil du Trésor, offre qui porte sur les salaires et les conditions de travail, mais ne répond pas aux attentes formulées par l’organisation syndicale représentant la majorité des professionnel(le)s et des technicien(ne)s du réseau de la santé et des services sociaux.

Reconnaissant que la plus récente proposition gouvernementale comporte des gains, mais elle ne comble pas les besoins du réseau de la santé et des services sociaux, écrit-on.

À ce stade de la négociation, nous n’aurons d’autre choix que de faire un rapport à notre conseil général pour recommander le rejet de cette offre et continuer notre travail pour l’amélioration de l’accessibilité et de la qualité des services à la population, déclare ainsi Robert Comeau, président par intérim du syndicat.

L'APTS a récemment poursuivi son mouvement de grèves tournantes, notamment en Estrie.

Plusieurs autres regroupements syndicaux sont parvenus à s'entendre avec Québec au cours des dernières semaines. Notons la Fédération du personnel de soutien scolaire de la CSQ, la CSN, la FTQ, ainsi que l'industrie de la construction.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !