•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique restreint l'usage des feux à l'approche de la canicule

Une forêt remplie de fumée d'incendie.

Seuls les feux de camp seront autorisés à compter de vendredi.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

La Colombie-Britannique limite l’usage des feux dans la province, où les températures extrêmes prévues présentent un risque accru de feux de forêt.

Le brûlage de matériaux à ciel ouvert est interdit, et seuls les feux de camp seront autorisés à compter de vendredi, annonce le Service d’incendie de la province.

Les conditions chaudes et sèches augmentent le degré d’inflammabilité, explique sa porte-parole, Sarah Hall.

Tous les centres d'incendie de la province présentent une interdiction de feux à ciel ouvert. Donc, rien de plus grand qu'un feu de camp n’est permis pour le moment.

Les feux de camp ne peuvent dépasser 50 centimètres de largeur et de hauteur. Les usagers doivent s’assurer que le feu est complètement éteint et froid au toucher avant de partir.

Les quelque 200 pompiers dépêchés au Québec et en Ontario au cours du mois de juin seront de retour en Colombie-Britannique d’ici mardi et prêts à répondre aux besoins de la province, selon Sarah Hall.

Environ 40 % de tous les feux de forêt sont d’origine humaine et, donc, évitables, précise-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !