•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Effondrement d'un immeuble en Floride : les recherches se poursuivent

Le travail des équipes d'urgence est compliqué par de nombreux facteurs.

Des secouristes grimpent sur des monceaux de débris.

Des secouristes tentent toujours de retrouver des survivants dans les décombres de l'immeuble qui s'est effondré à Surfside, en Floride, dans la nuit de jeudi.

Photo : Associated Press / Miami-Dade Fire Rescue

Radio-Canada

Plus d'une journée et demie après l’effondrement d’une partie d’un immeuble d’habitation de 12 étages en Floride, on compte quatre pertes de vie et une soixantaine de personnes se sont ajoutées à la liste des disparus : 159 manquent à l’appel.

Les équipes de secours s'activent cependant toujours, aidées de pompiers, d'unités canines et de grues. Plus de 2500 personnes sont à pied d'oeuvre.

Des bruits ont été entendus émanant des gravats, sans que les sauveteurs aient la certitude qu'ils sont d'origine humaine. Des microphones placés sur les débris ou à proximité n'ont pas détecté de voix, mais on aurait toutefois entendu des cognements qui donnent espoir aux secouristes.

L'une des quatre victimes a par ailleurs été identifiée, selon le service de médecine légale du comté de Miami-Dade. Il s'agit de Stacie Fang, la mère d'un garçon de 15 ans sauvé des gravats jeudi matin. Transportée à l'hôpital, Mme Fang n'a toutefois pas survécu.

En début de soirée vendredi, Affaires mondiales Canada a indiqué qu'au moins quatre Canadiens pourraient avoir été touchés par l'effondrement.

Les agents consulaires à Miami sont en contact avec les autorités locales pour recueillir des informations supplémentaires. Les agents consulaires canadiens sont également en contact avec les familles touchées, a affirmé une porte-parole.

Sur Twitter, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le ministre des Affaires étrangères, Marc Garneau, ont fait part de leurs témoignages de sympathie aux familles affectées par le drame.

À ceux qui ont perdu un proche, à ceux qui ont été blessés et à ceux qui attendent des nouvelles de quelqu’un qui manque à l’appel : sachez qu’on pense à vous et que les Canadiens sont avec vous, a dit le premier ministre.

Nous sommes de tout cœur avec les personnes touchées par l’effondrement de l’immeuble à Surfside, FL. [...] Nous sommes prêts à épauler les Canadiens qui ont besoin d’aide, a poursuivi M. Garneau.

Le drame est survenu au complexe Champlain Towers South, à Surfside, à quelques kilomètres au nord de Miami Beach, vers 1 h 30 du matin jeudi.

Les causes de l'écroulement du complexe résidentiel sont toujours inconnues, mais les hypothèses se multiplient.

Le gouverneur de Floride Ron DeSantis a déclaré vendredi que les familles des victimes avaient le droit de savoir pourquoi l'immeuble s'était effondré et que l'État ferait tout en son pouvoir pour le découvrir.

Nous avons besoin d'une explication définitive sur la façon dont cela a pu se produire [...] Nous ne voulons pas nous tromper, évidemment, a-t-il lancé en conférence de presse vendredi.

M. DeSantis a indiqué qu'il avait discuté avec le président américain, Joe Biden, et que ce dernier l'avait assuré de son soutien, notamment financier.

Nous leur avons apporté toute l'aide dont ils ont besoin, a quant à lui déclaré le président.

Je vous promets que l'administration et le Congrès feront tout ce qui est en leur pouvoir pour vous aider maintenant et après.

Une citation de :Joe Biden, président des États-Unis

Le président démocrate avait déclaré l'état d'urgence, plus tôt dans la journée, afin de fournir une assistance fédérale pour les opérations de secours et le relogement d'urgence des rescapés.

De nombreuses hypothèses

Selon le Washington Post, l'immeuble a été construit en 1981 sur des zones humides restaurées.

Je ne sais pas si l'effondrement était prévisible, mais nous avons détecté que l'immeuble bougeait dans les années 1990, a expliqué Shimon Wdowinski, professeur spécialisé dans l'environnement à la Florida International University (FIU) sur CNN.

M. Wdowinski est l'un des auteurs d'une étude de 2020 montrant que l'immeuble a subi un affaissement à une vitesse d'environ 2 millimètres par an entre 1993 et 1999. Les données satellites disponibles n'auraient cependant pas été suffisantes pour déterminer si l'affaissement s'est ensuite poursuivi.

En soi, l'affaissement des sols ne causerait pas l'effondrement d'un immeuble, a ensuite assuré la FIU dans un communiqué.

On voit ce qui reste de l'immeuble. Des secouristes se trouvent sur un tas de gravats.

Les recherches dans les décombres de l'immeuble effondré à Surfside pourraient durer au moins une semaine, estiment les autorités municipales.

Photo : Associated Press / Gerald Herbert

Des travaux visant à mettre le bâtiment aux normes étaient en cours, notamment sur le toit, ont précisé des responsables. Ceux-ci pensent néanmoins peu probable que ces travaux soient la cause de l'effondrement.

L'enquête à ce sujet risque de prendre plusieurs semaines, pour permettre entre autres aux ingénieurs spécialistes des structures d'examiner les plans et la façon dont l'immeuble a été construit, de prélever des échantillons d'acier et de béton, et d'examiner les signes de corrosion.

Les images d’une caméra de surveillance ont montré que le centre de l'immeuble semble être tombé en premier. La portion la plus proche de la plage a ensuite vacillé, s'écroulant quelques secondes plus tard dans un immense nuage de poussière.

Les secouristes mis au défi

Le travail des équipes d'urgence n'est pas simple, a souligné le commissaire aux incendies Jimmy Patronis.

Les secouristes utilisent notamment le garage souterrain de l'immeuble pour accéder aux décombres par en dessous. Des débris leur tombent dessus pendant qu'ils font leur travail, ainsi que sur ceux qui fouillent les décombres dans les gravats au ras du sol.

De plus, les débris contiennent beaucoup de matériaux combustibles qui risquent de s'enflammer, selon M. Patronis. En arrosant pour éviter un feu, on ajoute de l'eau dans l'immeuble. Le poids considérable de cette eau peut menacer l'intégrité du bâtiment.

Outre le danger des opérations, les conditions météorologiques ont été difficiles. Une tempête s'est déclenchée vers 22 h jeudi soir, charriant de fortes pluies jusqu'au lendemain, sans que les recherches s'interrompent.

Un incendie a aussi dû être maîtrisé du côté nord de l'immeuble.

Des pompiers arrosent des débris d'un immeuble effondré pendant que des sauveteurs se consultent.

Les recherches durent depuis près de deux jours.

Photo : afp via getty images / CHANDAN KHANNA

Les secouristes sont extrêmement motivés par la perspective de retrouver des gens. Il nous faut les obliger à effectuer leurs rotations, cela montre combien leur motivation est forte, a précisé pour sa part la mairesse du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava.

Les recherches pourraient durer au moins une semaine, estiment les autorités municipales de Surfside.

Les autorités pensent qu'environ 55 des 136 appartements du complexe se sont effondrés. On ignore toutefois combien de personnes se trouvaient dans ces logements au moment du drame.

Nous savons [que l'immeuble] était occupé à environ 80 %, a fait savoir le directeur municipal de Surfside, Andy Hyatt, à CNN.

Les secouristes ont réussi à extraire au moins 35 personnes des décombres pendant les premières heures suivant l'effondrement.

Presque un tiers des disparus ne seraient pas Américains, a indiqué le sénateur républicain de Floride Marco Rubio. Figurent notamment parmi les personnes manquantes neuf Argentins, trois Uruguayens et six Paraguayens, dont la sœur de la première dame du Paraguay.

Avec les informations de Associated Press, Washington Post, CNN, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !