•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Estrie fête la Saint-Jean et la victoire du Canadien

Un homme portant un drapeau du Québec regarde un match du Canadien.

Quelques Estriens ont installé des écrans pour pouvoir regarder le match du Canadien dans leur cour, jeudi soir.

Photo : Radio-Canada / Pierrick Pichette

Radio-Canada

L’ambiance était à la fête en Estrie jeudi soir, alors que la population célébrait la Saint-Jean et que le Canadien a remporté le match qui le mènera à la finale de la coupe Stanley.

Dès qu'Artturi Lehkonen a marqué le but permettant au Canadien de vaincre les Golden Knights de Vegas 3-2 en prolongation, le resto-bar Stanley, à Sherbrooke, a éclaté en cris et en danses de victoires.

« On ne peut pas demander mieux, la Saint-Jean-Baptiste avec un match du Canadien! »

— Une citation de  Luc Laplante, propriétaire du resto-bar chez Stanley.

Les gens sont en feu!, ajoute-t-il.

C'est la première fois que le Canadien atteint la finale de la Coupe Stanley depuis 1993.

Avant le match, Annie Faucher, propriétaire du restaurant Liverpool, à Sherbrooke, s'était réjouie de la folie des séries, alors que les restaurateurs sortent d'une période difficile en raison de la COVID-19.

« Même le Canadien soutient les restaurateurs après cette longue période d’inactivité! Une finale de la coupe Stanley, on espère tous ça, les restaurateurs et les bars à Sherbrooke. »

— Une citation de  Annie Faucher, propriétaire du restaurant Liverpool.
Des clients sont assis dans la salle à manger du Liverpool. Une télévision joue le match du Canadien en arrière-plan.

Des amateurs du Canadien passent la soirée au restaurant Liverpool, à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Plus tôt dans la journée, au micro de Vivement le retour, Mme Faucher avait indiqué que depuis la réouverture des terrasses et des salles à manger, le Canadien avait permis de remplir son restaurant presque tous les soirs de match. L’ambiance est survoltée, car ça fait longtemps que les Québécois attendent que le Canadien se rende plus loin que la première ronde!

Des Sherbrookois à l'extérieur.

Jeudi, des Sherbrookois se sont rassemblés sur la rue Wellington pour fêter la Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Au Camping Beau-lieu, à Sherbrooke, la fête nationale du Québec battait aussi son plein jeudi après-midi.

« Les gens sont heureux, veulent festoyer, attendent la "game" du Canadien tout en fêtant la Saint-Jean-Baptiste. »

— Une citation de  Élise Ménard, propriétaire du Camping Beau-lieu
Un chansonnier suivi de plusieurs campeurs dans des camionnettes de golf.

Un chansonnier a fait le tour du camping Beau-lieu, à Sherbrooke, jeudi après-midi.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

On a essayé de créer une belle ambiance de la Saint-Jean-Baptiste en étant différent. Un chansonnier se promène dans les rues et festoie avec nos campeurs sur le terrain, ajoute la propriétaire du Camping, qui se réjouit de l’ambiance de la journée.

Avec les informations d’Alexis Tremblay et Pierrick Pichette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !