•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cœur à la fête pour la Saint-Jean, malgré l’absence de grands rassemblements

Un garçon mange une crème glacée près d'un drapeau du Québec.

Siméon, 9 ans, déguste une bonne crème glacée pour célébrer la Saint-Jean-Baptiste.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

L’ambiance était à la fête un peu partout au Québec et dans les communautés francophones du Canada en ce jour de Saint-Jean-Baptiste, malgré les multiples restrictions liées à la pandémie de COVID-19.

Les grands-messes collectives, qui sont d’ordinaire le point culminant des célébrations, n’ont évidemment pas eu lieu cette année.

Ceux qui avaient le cœur à la fête ont ainsi dû se rabattre sur de plus petits rassemblements en famille et entre amis.

Ces restrictions n'ont toutefois pas eu raison de l'ambiance. Soleil aidant, les parcs de Montréal grouillaient d'ailleurs dès la mi-journée.

Une femme tient une grosse pièce de viande près d'un barbecue rempli de flammes.

Julie Ouellette fait griller un énorme tomahawk, un faux-filet de bœuf sur os entier, dans un parc de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Moi, ça me fait du bien après tous ces mois de confinement. On relâche un peu et on fête la fête de notre pays, de notre Québec, a affirmé une jeune femme, tout sourire, rencontrée dans un parc de la métropole québécoise.

Pour moi, c’est la plus belle fête de l’année, a expliqué un jeune homme, assis près d'un fleurdelisé flottant au vent. C’est la fête où tous les Québécois sont rassemblés pour une même cause et on célèbre d’où on vient.

Ça va être une belle victoire du Canadien, sans équivoque. Go Habs go, bonne Saint-Jean! a pour sa part lancé un fier partisan de l’équipe de hockey, vêtu de bleu, de blanc, mais aussi de rouge pour l’occasion.

Montréal vibrait également au rythme des séries éliminatoires en ce 24 juin, parce que le Canadien pourrait bien accéder à la finale de la Coupe Stanley en ayant raison des Golden Knights de Vegas, ce soir au Centre Bell.

Les partisans du Canadien de Montréal rassemblés près du Centre Bell.

L'effervescence était palpable jeudi au centre-ville, où des centaines de partisans s'étaient déjà réunis avant le match.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le duel sportif débutait à 20 h, soit au même moment que la diffusion du Grand Spectacle de la Fête nationale, préenregistré sans public pour une deuxième année de suite en raison de la pandémie.

Plus de 200 artistes et personnalités

Cette année, le spectacle était animé par une « famille d'animateurs » formée de Charlotte Cardin, Coeur de pirate, Louis-Jean Cormier, Corneille, Samian et Sarahmée.

Sous le thème « Vivre le Québec tissé serré », l'événement de deux heures rassemblait plus de 200 artistes et personnalités, dont Janette Bertrand, Robert Charlebois, Les Trois Accords, Damien Robitaille, Guylaine Tanguay et Kim Thúy, pour n'en nommer que quelques-uns.

L'Orchestre symphonique de Québec et Les Petits Chanteurs de Laval étaient également de la partie.

Il était diffusé sur les quatre grands réseaux du Québec – Télé-Québec, ICI Télé, Noovo et TVA –, ainsi qu'à la radio sur l'ensemble du réseau Rythme FM.

Une rediffusion est prévue samedi à 21 h 30 à Télé-Québec.

Un homme est couvert de drapeaux québécois.

Un Québécois célébrait la Saint-Jean-Baptiste en grand jeudi après-midi au centre-ville de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Avec les informations de Marie-Michelle Lauzon et de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !