•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba vise un retour en classe pour tous les élèves à l’automne

Des pupitres vides dans une classe.

Les écoles du Manitoba ont été désertées en bonne partie au cours la troisième vague de la pandémie de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Radio-Canada

Lors d’une conférence de presse pour marquer la fin de l’année scolaire, le ministre de l’Éducation, Cliff Cullen, a déclaré que la province se fixait pour but que tous les élèves de la maternelle à la 12e année puissent retourner en classe à temps plein à la rentrée.

La pandémie continue de poser des défis aux Manitobains et à tout le monde qui participe à l’éducation de nos élèves, mais notre plan c’est que tous les élèves de la maternelle à la 12e année retournent à l’apprentissage en salle de classe lorsque l’école reprendra, le 7 septembre, indique le ministre.

Cependant, nous avons demandé aux divisions scolaires de préparer des plans pour divers scénarios et nous annoncerons la décision finale en août, ajoute-t-il.

Il déclare que le gouvernement et les divisions scolaires sont prêts pour toutes les éventualités, en notant que la province a déjà annoncé un investissement de 58 millions de dollars pour des dépenses encourues par les divisions scolaires en raison de la pandémie.

Sur cette somme, cinq millions de dollars iront au centre d’apprentissage à distance de la province. Ce centre aide les élèves qui, en raison de leur état de santé, sont plus à risque de subir des conséquences graves de la COVID-19.

Le ministre n’a pas voulu indiquer s’il y aurait des règlements différents pour les élèves vaccinés et ceux qui n’ont pas reçu le vaccin. Au Canada, aucun vaccin n’est approuvé pour des jeunes de moins de 12 ans.

Seul le vaccin de Pfizer est approuvé pour les jeunes de 12 à 17 ans, et des problèmes d’approvisionnement limitent actuellement la vaccination de cette tranche d’âge.

Cela dit, déclare Cliff Cullen, nous sommes optimistes que nous allons vacciner plus d’élèves d’ici la fin de l’été, et nous attendons que des vaccins soient approuvés pour des élèves plus jeunes.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !