•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme recherché après avoir attaqué deux femmes portant un hijab, selon la GRC

Un logo de la GRC sur la fenêtre d'un immeuble.

La GRC est à la recherche d'un suspect qui aurait attaqué deux femmes portant un hijab à Saint-Albert. L'enquête se poursuit en collaboration avec le service de police local.

Photo : Robert Short/CBC

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) est à la recherche d’un homme masqué qui aurait attaqué deux jeunes femmes portant un hijab lors d’une attaque en plein jour à Saint-Albert, en périphérie d’Edmonton.

Il aurait assommé l’une d’entre elles, la laissant inconsciente, et agressé la seconde avec un couteau.

Selon la GRC, l’incident s’est déroulé vers 12 h 30 mercredi et fait l’objet d’une enquête sur un crime haineux.

Les deux femmes marchaient sur un sentier de gravier près du parc Alderwood en bordure du nord-ouest d’Edmonton, quand un homme portant un bandana et criant des propos racistes s’est approché d’elles, indique le communiqué de la GRC.

L’homme aurait attrapé la première femme par son hijab avant de la mettre au sol, lui faisant perdre connaissance. Il aurait ensuite attaqué la seconde lui mettant un couteau à la gorge en continuant de leur crier des insultes racistes. Le suspect s’est enfui après l’attaque, selon les policiers.

La première femme a repris connaissance et a été transportée à l’hôpital pour des blessures, mais sa vie n’est pas en danger. La deuxième femme a subi des blessures mineures, mais n’a pas eu besoin de soins à l'hôpital.

Les policiers ont fouillé les environs avec des chiens pisteur, mais n’ont pas encore trouvé le suspect. L’enquête se poursuit et la GRC de Saint-Albert collabore avec le service de police d’Edmonton.

Les policiers décrivent le suspect comme étant un homme blanc d’une cinquantaine d’années, mesurant environ 1,83 mètre avec un poids moyen et des épaules larges. L’homme avait des cheveux courts et pâles ainsi que des yeux clairs. Il portait un jeans bleu foncé avec un chandail bleu marine et un bandana rouge et blanc avec des motifs de graffitis.

Plusieurs attaques récentes visant des femmes musulmanes ont été signalées à Edmonton. Plus tôt ce mois-ci, une Canadienne d’origine somalienne portant un hijab aurait été saisie par le coup et poussée sur le trottoir.

Dans une déclaration, le maire d’Edmonton, Don Iveson, a qualifié l’attaque d'inacceptable et a apporté son soutien aux appels pour le renforcement des lois contre la haine au Canada.

L’attaque survient aussi quelques semaines seulement après le meurtre d'une famille musulmane à London, en Ontario. Les événements ont provoqué des appels à l’échelle nationale pour lutter contre la haine antimusulmane.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.