•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les manteaux Canada Goose renoncent à leur tour à la fourrure

Des dizaines de couturières sont au travail.

Des couturières fabriquent des manteaux dans une usine de Canada Goose.

Photo : Reuters / Mark Blinch

Agence France-Presse

Le fabricant de vêtements d'hiver haut de gamme Canada Goose a annoncé jeudi renoncer à l'usage de la fourrure, succombant comme nombre de grandes marques à la pression croissante d'associations de protection des animaux.

Canada Goose mettra fin à l'achat de fourrure d'ici la fin de 2021 et cessera de fabriquer de la fourrure au plus tard à la fin de 2022, a annoncé la marque canadienne, connue pour ses manteaux en plumes d'oie à la capuche ornée de fourrure de coyote.

Fondée en 1957, Canada Goose s'est peu à peu imposée comme une icône de la mode hivernale avec ses produits conçus, initialement, pour des conditions météorologiques extrêmes et devenus des articles de luxe, vendus plusieurs centaines de dollars.

En 2019, elle s'est engagée à réduire ses émissions de carbone de plus de 80 % avant 2025. Son abandon de la fourrure s'inscrit, selon son communiqué, dans le cadre de ses objectifs durables.

Des manteaux Canada Goose en montre dans un magasin.

Des manteaux Canada Goose

Photo : La Presse canadienne / Aaron Vincent Elkaim

La marque subissait aussi depuis des années la pression de l'association de protection des animaux PETA, qui lui reprochait de capturer des coyotes sauvages avec des trappes et de leur causer d'horribles souffrances.

L'association, qui manifestait à l'ouverture de chaque magasin et brandissait fréquemment des affiches choc contre la marque, a salué jeudi un acte de compassion qui reflète l'opinion d'une majorité de gens convaincus que les animaux ne devraient pas être tourmentés et tués pour leur fourrure.

PETA a annoncé suspendre sa campagne contre Canada Goose tout en précisant travailler dans les coulisses pour qu'elle renonce désormais au duvet de plumes comme garniture de ses manteaux.

Soumises à des pressions comparables et aux considérations éthiques d'une part croissante des consommateurs, plusieurs maisons de couture, comme Prada, Armani, Burberry, DKNY ou encore Jean Paul Gaultier, ont renoncé ces dernières années à la fourrure animale. La chaîne américaine de grands magasins Macy's a cessé d'en vendre début 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !