•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une agence de placement pour mieux accueillir les enfants autochtones

Un nourrisson et sa mère.

Ottawa prévoit injecter un financement supplémentaire d'un demi-milliard de dollars, qui permettra ultimement aux communautés autochtones de prendre le contrôle de leur système de protection de l'enfance.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les enfants et les jeunes Autochtones du Sud-Ouest de l'Ontario auront désormais accès à des services de placement adaptés à leur culture.

L’agence Mnaasged Child and Family Services, qui est axée sur le bien-être des enfants et le soutien aux familles, a reçu du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse l'approbation de son permis de placement en famille d'accueil.

Cela signifie que la Société de l'aide à l'enfance (SAE) pourra faire appel au programme de soins de l'agence pour aider les enfants autochtones de la région.

Nous avons travaillé sur ce programme pendant longtemps et nous sommes très heureux de pouvoir enfin le mettre en œuvre, indique Mike George, directeur général de Mnaasged.

L’organisme, basé à Muncey sur le territoire de la réserve de la Première Nation Chippewa of the Thames, va travailler en partenariat avec différentes succursales de la SAE du Sud-Ouest de l'Ontario. Celles-ci devront envoyer les enfants pris en charge à l'agence Mnaasged, qui élaborera des plans personnalisés en tenant compte du savoir autochtone et des soutiens communautaires.

Cela fait huit ans que l'organisme s'efforce de rétablir la compétence des Premières Nations en matière de services à l'enfance et à la famille. Plusieurs communautés avaient alors formé un partenariat pour remédier au nombre disproportionné d'enfants autochtones placés en famille d'accueil.

Besoin de familles d’accueil

Pour l'heure, l’agence Mnaasged recrute déjà des parents d'accueil pour commencer à organiser le placement des enfants à l'automne.

Selon l’organisation, toutes les familles intéressées ouvertes à la diversité sont les bienvenues.

Une formation sera donnée aux familles sélectionnées.

Que les familles soient autochtones ou non, elles seront bien informées, car la connaissance engendre la compréhension, et nous voulons que ces enfants aient un foyer sûr et compréhensif, explique Kyleigh Alexander, responsable des soins alternatifs à Mnaasged.

Maintenant que l'agence Mnaasged Child and Family Services a obtenu son agrément, elle pourrait obtenir le statut de société d'aide à l'enfance d'ici 2024. Elle prendrait alors le nom d'Agence du bien-être des enfants.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !