•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chambres d'hôtel pour les policiers : au SPVQ de trancher, dit Labeaume

vin0071

Le maire a répondu à la déclaration de la Fraternité des policiers du SPVQ

Photo : Radio-Canada / Dominic Martel

Le maire Régis Labeaume déplore la sortie de la Fraternité des policiers qui réclame que des chambres d'hôtel soient réservées sans tarder pour ses membres pendant les travaux du pont Pierre-Laporte, entre les 27 juin et 7 juillet prochains.

Environ 180 des 800 policiers de la Ville de Québec habitent la Rive-Sud.

Mercredi, la Fraternité des policiers a indiqué que contrairement aux affirmations de M. Labeaume en début de semaine, aucune chambre d'hôtel n'avait été réservée pour les policiers qui risquent de faire les frais d'importants travaux.

Nous avons beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi M. Labeaume a fait une telle déclaration en point de presse [en début de semaine], alors que cette information s’avère au final être inexacte, a indiqué la Fraternité par courriel.

Or, selon le maire Labeaume, des chambres d'hôtel ont effectivement été réservées pour certains employés de la Ville, mais il revient à chaque direction générale d'évaluer ses besoins. Pour le moment, le service de police n'a pas retenu cette option pour ses membres.

La Fraternité estimera toujours que la direction et la Ville travaille mal. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise? C'est rendu ça, avec la Fraternité. C'est désolant, a indiqué le maire.

La Ville ne commencera pas à décider qui va devoir coucher dans un hôtel du côté nord de la rive chaque jour. [Les directeurs] ont un cadre et c'est à eux à décider, conclut le premier magistrat.

Avec les informations d'Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !