•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’admissibilité entre les deux doses passe à un minimum de 28 jours

Des personnes portant des masques au marché des fermiers de Regina en automne.

Le nombre d’hospitalisations est à la baisse avec 75 lits occupés, dont 12 aux soins intensifs. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Olivier Daoust

Les résidents de la Saskatchewan peuvent recevoir dès jeudi leur deuxième dose après un minimum de 28 jours suivant l’injection de la première.

Ainsi, les personnes ayant reçu la première dose avant le 27 mai pourront recevoir la deuxième dose dès le 24 juin.

Au Manitoba, une personne ayant été vaccinée le 28 mai pourra recevoir sa deuxième dose le 25 juin, et ainsi de suite.

Pour connaître la date de leur première dose, les Saskatchewanais peuvent regarder sur la carte qu'on leur a remise lors de la première vaccination.

Pour accélérer la prise de rendez-vous partout dans la province, l’Autorité de la santé de la Saskatchewan confirme que plus de 45 000 rendez-vous seront disponibles.

Bilan quotidien

Dans son bilan quotidien, la Saskatchewan annonce 32 nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte le nombre total à 48 537 cas depuis le début de la pandémie.

La majorité des nouveaux cas ont été recensés à Saskatoon (10) et à Regina (8).

La province dénombre par ailleurs un nouveau décès : un septuagénaire du nord-ouest de la Saskatchewan.

Soixante-quatre personnes de plus ont guéri de la COVID-19. Les cas actifs se chiffrent maintenant à 607.

Le nombre d’hospitalisations est aussi à la baisse, avec 75 lits occupés, dont 12 aux soins intensifs.

Par ailleurs, la Saskatchewan compte 125 cas du variant Delta depuis que celui-ci a fait son apparition dans la province.

Au cours de la dernière journée, il y a eu 1807 tests effectués, et 18 423 doses de vaccins ont été administrées.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !