•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CEF recrute des talents tunisiens

Des élèves marchent à l'extérieur d'une école.

Des postes d'enseignants sont notamment proposés par le Conseil des écoles fransaskoises aux futures recrues tunisiennes. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) et l’ambassade de Tunisie au Canada entament un partenariat pour recruter des talents francophones.

Cette nouvelle collaboration vise le recrutement de Tunisiens pour venir s’installer en Saskatchewan et offrir des services à la communauté fransaskoise.

Ce partenariat repose sur nos valeurs profondes d’ouverture sur le monde, la valorisation de la diversité sous toutes ses formes et la quête d’une culture d’excellence. C’est le début d’un beau partenariat qui nous donnera accès à des talents diversifiés et nous permettra de continuer à nous distinguer davantage par la qualité de nos services, explique le directeur général du CEF, Ronald Ajavon, par voie de communiqué.

Différents métiers disponibles

Les postes qui seront proposés par le CEF seront liés au domaine de l'enseignement, du soutien à l'enseignement jusqu'aux postes de conciergerie, en lien avec les besoins et les qualifications requises.

Les postes sont offerts en premier aux candidats de la Saskatchewan et du Canada. La priorité est toujours accordée au bassin local de candidats, au niveau provincial et national, précise le CEF.

Le CEF vise toujours à recruter du personnel pleinement compétent, apte à s'adapter et à comprendre les réalités de l'éducation en français langue première en milieu minoritaire, ajoute le directeur des communications du CEF, Claude-Jean Harel.

Des occasions réciproques

Ce partenariat permettra d’examiner les opportunités de coopération en matière de recrutement de talents tunisiens dans la province de la Saskatchewan. Elle augure un partenariat mutuellement bénéfique qui, grâce à la volonté des deux parties, peut être élargi à d’autres domaines d’intérêt commun, précise le directeur de recrutement des coopérants auprès de l’Agence tunisienne de coopération technique (ATCT), Imed Abdennour.

Le ministre fédéral de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Marco Mendicino, voit d’un bon œil le partenariat entre l’ambassade de Tunisie et le Conseil des écoles fransaskoises.

Ce plan vise à assurer la croissance économique, ainsi que l’intégration sociale et culturelle des nouveaux arrivants dans notre pays. C’est pourquoi nous continuerons à travailler fort à attirer des talents francophones pour appuyer le CEF et assurer la vitalité des communautés francophones en situation minoritaire partout au Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !