•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un film 360 degrés à 25 mètres du sol à l'Odyssée des bâtisseurs

Une tour d'eau.

Le film est présenté dans un ancien château d'eau à 80 pieds dans les airs.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Radio-Canada

Après deux années de travail, la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean présente un nouveau film 360 degrés, La mer intérieure. La création est présentée dans un ancien château d'eau à 25 mètres du sol.

Contrairement au dernier film qui datait de 2011, La mer intérieure ne repose pas sur des éléments historiques. Il s'agit plutôt d'une œuvre de fiction à la fois dramatique et poétique. Il a été réalisé par la firme cadabra en collaboration avec Canopée Médias.

On devait le renouveler, mais on ne voulait pas le renouveler en empiétant sur les thématiques des autres institutions ou en faisant la même chose que d'autres institutions. On a vraiment pris l'orientation d'aller complétement ailleurs pour ce nouveau film, a expliqué Anne-Julie Néron, directrice générale de la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean.

Une image d'une mère qui tient un enfant.

Il s'agit d'une œuvre de fiction dramatique et poétique.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Le film est projeté sur la paroi intérieure du château d'eau de l'Odyssée des bâtisseurs, à Alma.

La Société d'histoire du Lac-Saint-Jean tenait à faire rayonner les talents d'ici. La mer intérieure est portée par les mots de Marie-Andrée Gill, originaire de Mashteuiatsh, et la musique de Robert Pelletier.

Un film montrant un lac est projeté sur une paroi de métal.

Le film est projeté sur la paroi intérieure de la structure.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

La création est un mélange de dessins, d'aquarelles, d'animations et d'images réelles.

Notre mission, c'est de mettre en valeur le patrimoine du Lac-Saint-Jean. Il y a plusieurs façons de le faire. Cette fois-ci, on a vraiment choisi de le faire à travers le territoire. Présenter le territoire du Lac-Saint-Jean sur un regard différent et ça s'est ficelé à travers une fiction, donc, de gens qui viennent découvrir le territoire, habiter ici, ce qui nous permet de faire découvrir le territoire comme si on est de nouveaux arrivants, a détaillé Anne-Julie Néron.

Une image d'un film d'animation montrant des oiseaux et une cabane.

La mer intérieure est portée par les mots de Marie-Andrée Gill et la musique de Robert Pelletier.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

D'après un reportage d'Annie-Claude Brisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !