•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'École élémentaire publique Julie-Payette changera de nom à Ottawa

Une école.

L'École élémentaire publique Julie Payette est située au 1385 Halton Terrace, à Kanata.

Photo : Radio-Canada / Olivier Plante

Radio-Canada

Le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) a adopté la proposition de procéder au changement de nom de l'École élémentaire publique Julie-Payette, conformément à son processus d'attribution d'un nom aux écoles et aux installations d'enseignement.

Cette décision, adoptée lors d’une réunion ordinaire mardi, fait suite à un sondage mené auprès des parents et des membres du personnel de l'École.

L'École élémentaire publique Julie-Payette a été inaugurée en 2017, l'année même de l'entrée en poste de l’ex-astronaute comme gouverneure générale.

Des 321 réponses obtenues, 66,7 % des répondants se sont dits favorables à un changement du nom de l'École alors que 33,3 % se sont prononcés contre.

Le CEPEO prévoit d'amorcer le processus pour trouver un nouveau nom cet automne.

En janvier 2021, la gouverneure générale du Canada, Julie Payette, remettait sa démission, peut-on lire dans l’ordre du jour de la réunion du Conseil.

Les événements entourant sa démission et le manque d’adéquation entre les agissements présumés de l’ex-gouverneure générale et les valeurs adoptées par le CEPEO pourraient avoir un impact négatif sur la réputation de l’école.

Julie Payette pose avec des enfants et du personnel dans une école

Julie Payette lors de l'inauguration de l'école portant son nom, à Ottawa, en 2017

Photo : Courtoisie/CEPEO

Les commentaires recueillis en faveur du changement de nom de l’école révèlent que la majorité des personnes souhaitent que le nouveau nom de l’école ne soit pas associé à une personnalité publique, mais plutôt à un nom qui reflète les valeurs et la mission de l’école, peut-on lire.

Julie Payette regarde la réalisation d'un enfant dans une école.

Julie Payette s'entretient avec des enfants et regarde leurs constructions, lors de l'inauguration de l'école portant son nom, à Ottawa, en 2017 (Archives)

Photo : Radio-Canada

Un autre conseil scolaire envisage aussi de faire la même chose. Le Conseil scolaire du district de Durham procède au même processus pour l'école Julie Payette Public School, à Whitby, près de Toronto.

En janvier, la gouverneure générale et sa secrétaire Assunta Di Lorenzo ont annoncé leur démission après la production d'un rapport cinglant, remis au gouvernement Trudeau, sur le climat de travail toxique à Rideau Hall.

Julie Payette aurait créé un environnement toxique et une culture de la peur à Rideau Hall en harcelant verbalement les employés, au point de les faire pleurer ou de carrément les faire démissionner, selon ce qu'ont confié des sources à CBC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !