•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt la fin pour un pont emblématique de la route 11

Un chantier de construction.

Il reste encore quelques travaux à faire avant l'ouverture complète du nouveau pont et le début de la démolition de l'ancien.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Le nouveau pont enjambant la rivière Groundhog à Fauquier, sur la route 11 a été ouvert partiellement à la circulation cette semaine. Il remplace le pont construit il y a plus de 80 ans.

Germain Ruel, un résident de Fauquier, a pu voir le premier véhicule traversant le pont, une semi-remorque transportant une maison préfabriquée.

Je l’ai vu sur la route et je me suis dit, il ne passera pas sur le vieux pont. J’ai couru chercher mon téléphone et j’ai pris un portrait juste avant qu’il embarque sur le nouveau pont.

Une citation de :Germain Ruel, résident de Fauquier

La mairesse de Fauquier, Madeleine Tremblay, a confirmé que le pont a été ouvert un peu plus tôt que prévu pour laisser passer ce véhicule.

Il reste encore quelques travaux à faire, notamment terminer la déviation de la route 11 pour qu’elle passe par le nouveau pont plutôt que l’ancien.

Selon le ministère des Transports de l'Ontario, le projet de construction, mené par l’entreprise Facca Inc., a respecté le budget de 23,5 millions de dollars, ainsi que le calendrier annoncé au début des travaux, en 2019.

Un pont en construction.

La construction du pont a duré un peu moins de deux ans. Les travaux avaient commencé en juillet 2019.

Photo : Madeleine Tremblay

Adam Gaiarin, un des contremaîtres, affirme que les deux voies du pont devraient être ouvertes au début de la semaine du 27 juin.

La démolition du vieux pont pour véhicules commencera par la suite et se terminera d’ici le début de l’automne.

La mairesse de Fauquier souligne que la démolition donnera un petit pincement au cœur à plusieurs citoyens, surtout pour les plus âgés. On était fiers de notre pont.

La mairesse de Fauquier, Madeleine Tremblay, près du chantier.

Madeleine Tremblay, mairesse de Fauquier.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Elle est toutefois satisfaite du nouveau pont, dont l’approche sera plus sécuritaire, avec moins d’angles morts.

Je pense qu'on ne peut pas arrêter le progrès, admet-elle.

Un projet marquant pour un travailleur de Fauquier

Cyril Huet a contribué à la construction de ponts un peu partout dans le Nord de l’Ontario, et même ailleurs au pays.

Sa participation au projet du nouveau pont dans sa communauté revêt une signification toute particulière, car il prendra sa retraite une fois les travaux de démolition terminés.

Cyril Huet devant un chantier.

Cyril Huet a pu travailler dans sa communauté pour ses derniers mois avant la retraite.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

J’ai adoré travailler ici, sur le pont. J’ai toujours travaillé en dehors de Fauquier, jamais été à la maison. Je suis content d’avoir fini ma carrière ici, confie-t-il.

Avec les informations de Jimmy Chabot

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !