•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier Plan de développement économique pour Rouyn-Noranda

Une scène aménagée dans une rue du centre-ville de Rouyn-Noranda.

La Ville de Rouyn-Noranda a procédé mardi au dévoilement de son Plan de développement économique.

Photo : Radio-Canada / Janis Rivard

Janis Rivard

La Ville de Rouyn-Noranda a dévoilé le 22 juin son tout premier Plan de développement économique 2021-2026. Ce plan a été construit avec divers partenaires économiques afin de diversifier les objectifs annoncés. Il était attendu depuis plusieurs mois.

La mairesse de Rouyn-Noranda, Mme Diane Dallaire, a souligné les principaux enjeux auxquels la Ville fait face, comme l’attraction et le maintien de citoyens répondant aux besoins de main-d'œuvre, un meilleur transport aérien, une autonomie régionale et une économie plus verte et durable.

La Ville de Rouyn-Noranda a créé, il y a plus de deux ans, un nouveau département de développement économique. Ce plan en est le résultat.

On a l’audace de rêver ensemble à un avenir innovant et durable, parce que ce plan économique là est le résultat d’un travail, premièrement d’une consultation des gens d'affaires, une consultation de notre comité de développement économique, mais surtout un travail avec nos principaux partenaires, explique Diane Dallaire.

Un travail d'équipe

La Ville s’est donc jointe à la Société d’aide au développement des collectivités (SADC), au Centre local de développement de Rouyn-Noranda (CLDRN) et à la Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda (CCIRN). 

Line St-Amour, présidente de la SADC, est satisfaite de voir ces acteurs unir leurs efforts pour la ville. Ça fait plusieurs, plusieurs, plusieurs années que la SADC dit : Il est temps qu’on s’assoie tout le monde ensemble et qu’on se fasse vraiment un plan de développement économique à Rouyn-Noranda. Pas chacun dans notre petite cachette et qu’après ça on est tous surpris de ne pas savoir ce que l’autre fait, explique-t-elle.

Tous les partenaires ont donc réparti une vingtaine d’objectifs entre eux selon trois grands axes : assurer l’établissement durable de nos citoyens et en attirer de nouveaux, développer et consolider l’innovation et augmenter les richesses collectives.

La Ville de Rouyn-Noranda s’engage, entre autres, à créer de nouvelles places en garderie, de nouveaux logements, de nouveaux logements sociaux, de créer une stratégie de développement durable pour la ville, de développer une politique d’accueil, d’intégration et de rétention des nouveaux citoyens d’ici cinq ans. 

Diane Dallaire pose derrière son bureau, souriante.

Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

La mairesse de Rouyn-Noranda espère que ce partenariat permettra de faciliter plusieurs aspects économiques dans la ville. On veut, par exemple, alléger certaines procédures administratives pour les gens d'affaires, on veut simplifier leur parcours. On veut, par exemple, assurer une disponibilité de terrains pour les logements. Alors on veut vraiment être des facilitateurs et avec la part de chacun des autres partenaires ça va bien aller, on est très confiants, déclare-t-elle.

La Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda, de son côté, entreprend la mise en place d’une monnaie virtuelle locale et la promotion des entreprises locales. Elle s’engage aussi à offrir les services d’experts et de formateurs pour aider les entreprises et à sonder celles-ci sur leurs besoins en services un minimum d’une fois par année.

Pour sa part, la Société d’aide au développement des collectivités prend en charge les projets de services de proximité, le soutien aux entreprises et organisations dans leur virement numérique et la promotion des projets agricoles. Ce sont des mandats que la Société porte déjà, mais elle pourra dorénavant avoir l’appui de ses partenaires dans les projets. 

Le CLD de Rouyn-Noranda.

Le CLD, la Chambre de commerce et d'industrie, la SADC et la Ville de Rouyn-Noranda s'unissent dans le cadre du Plan de développement économique 2021-2026.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Enfin, le Centre local de développement de Rouyn-Noranda souhaite soutenir les nouveaux projets en lien avec la nature, l’aventure et la culture. Le développement de la production agroalimentaire locale et l’appui aux initiatives de développement durable et d’économie circulaire font aussi partie de ses priorités.

Selon Line St-Amour, les quatre acteurs économiques sont prêts à s’engager et à développer économiquement Rouyn-Noranda. C’est sûr qu’on a chacun nos créneaux, mais il reste qu’on a décidé qu’on travaillait ensemble et non plus séparément, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !