•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois arrestations pour fraude et plusieurs victimes présumées dans l'Est-du-Québec

Des cartes de crédit dans un portefeuille.

Selon la SQ, les suspects auraient convaincu des personnes de leur donner leur carte bancaire ou de crédit (archives).

Photo : Radio-Canada

Catherine Paquette

Trois individus soupçonnés de fraude bancaire ont été arrêtés vendredi, à Chandler, par la Sûreté du Québec.

Ils ont comparu au palais de justice de Percé le même jour, et font face à des accusations en matière de vol, de fraude et de non-respect des condition de probation.

Les trois suspects arrêtés sont, Amir Boudiaf, 19 ans, Gevorg Davtyan, 32 ans, ainsi que Serge Lévesque, 22 ans et proviennent de la région de Montréal. Ils sont demeurés détenus en attendant la suite des procédures.

Les deux véhicules dans lesquels ils se déplaçaient ont été saisis lors de leur arrestation.

Un piège au nom d’institutions financières

Selon la SQ, les individus auraient élaboré un stratagème consistant à téléphoner à des personnes au nom d’institutions financières connues, afin de les informer qu’une transaction douteuse avait été effectuée avec leur carte bancaire ou de crédit.

Par la suite, les présumés fraudeurs auraient réussi à faire croire à leurs présumées victimes qu’un employé de l’institution financière allait venir récupérer la carte, en plus de lui demander de confirmer son numéro d’identification personnel (NIP). Le suspect, pour mettre la victime en confiance confirmait certaines informations de la victime puis lui parlait d'une transaction douteuse, indique la Sûreté du Québec dans un communiqué.

Lorsque la personne confirmait que la transaction n'avait pas été faite par elle, le suspect indiquait qu'il allait s'occupe de faire bloquer la carte pour lui en faire émettre une nouvelle, explique la SQ.

Une fois en possession de la carte et du numéro d’identification personnel, les suspects ont effectué de nombreux retraits dans le compte bancaire de la victime ou encore, effectué plusieurs transactions dans des commerces à partir de celles-ci expliquent les policiers de la Division des enquêtes sur les crimes économiques de la SQ, par voie de communiqué.

La Sûreté du Québec invite toute personne qui croit avoir été victime de ce stratagème ou qui serait en possession d'information pouvant aider les enquêteurs à communiquer avec la Centrale d'information criminelle, au 1-800-659-4264.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !