•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 57 nouveaux cas et un décès en 24 heures en Alberta

Deena Hinshaw derrière un lutrin

Au cours d'une conférence de presse tenue mardi après-midi, la médecin hygiéniste en chef de l'Alberta Deena Hinshaw a fait le point sur la situation de la COVID-19 en Alberta et sur les mesures en place pour protéger la santé publique.

Photo : Gouvernement de l'Alberta.

Lounan Charpentier

Les autorités sanitaires albertaines signalent 57 nouveaux cas de COVID-19 au cours des 24 dernières heures, de même qu'un nouveau décès. L'Alberta compte actuellement 1773 cas actifs, soit le taux le plus bas depuis octobre.

La moyenne des cas positifs au cours des sept derniers jours est de 2,01 %.

Dans les hôpitaux, le nombre de patients atteints de la COVID-19 ne cesse de diminuer, avec 200 cas, mais les autorités comptent 54 patients aux soins intensifs depuis hier.

Au 21 juin, 3 854 208 doses de vaccin ont été administrées. Jusqu'à 70,8 % de la population admissible a reçu au moins une dose, et 30,4 % ont terminé leur immunisation.

Un décès supplémentaire a été signalé depuis lundi en Alberta. Après vérification, les autorités ont toutefois déterminé que trois décès précédemment signalés ne sont pas dus à la COVID-19. Par conséquent, le nombre total de décès en Alberta diminue à 2290.

En conférence de presse mardi après-midi, la médecin hygiéniste en chef de l'Alberta, la Dre Deena Hinshaw a rappelé que les vaccins Pfizer et Moderna sont interchangeables et qu’il est sécuritaire et efficace de recevoir n’importe quelle dose.

Elle encourage également les personnes ayant déjà contracté la COVID-19 à se faire vacciner quand même afin d’assurer une protection maximale.

Les autorités ont aussi déclaré qu'elles arrêteront de rapporter le nombre de cas et de doses de vaccins administrées durant la fin de semaine.

Une période de transition

L'Alberta entame présentement une phase de transition. La Dre Deena Hinshaw soutient que le port du masque demeurera obligatoire dans des endroits précis et là où les risques de transmission sont plus élevés, comme dans les taxis ou les transports collectifs.

Selon la Dre Hinshaw, les Albertains devront s'adapter et apprendre à vivre avec le virus sans les mesures qui sont en place depuis les 16 derniers mois.

Ressentir de l'anxiété et de l'incertitude est normal alors que nous sommes en phase de transition.

Une citation de :Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l'Alberta

Le gouvernement est encore en discussion quant aux mesures qui resteront en place une fois la troisième phase de réouverture entamée. Elle assure que les autorités continuent de surveiller les données sur le virus et ses variants.

En ce moment, si on regarde ce qu’on sait de l’Angleterre par exemple, c’est que même si le nombre de cas a augmenté, surtout chez ceux qui ne sont pas immunisés, le nombre d’hospitalisations n’a pas vraiment augmenté et concerne surtout les personnes non vaccinées, dit-elle.

La médecin hygiéniste en chef explique que si la réouverture mène à une augmentation importante du nombre d’hospitalisations, le gouvernement réévaluera la situation, mais qu’en raison du haut taux de vaccination, les actions prises ne seront pas les mêmes que par le passé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !