•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade à l'anniversaire d'un bébé : deuxième arrestation

Le chef par intérim de la police de Toronto, James Ramer, en conférence de presse.

Le chef par intérim de la police de Toronto, James Ramer, a annoncé une deuxième arrestation. (Archives)

Photo : Police de Toronto

Radio-Canada

Kevin George, 21 ans, de Toronto, a été arrêté en lien avec une fusillade qui a eu lieu lors de la fête d'anniversaire d'un bébé d'un an.

Il fait face à plusieurs chefs d'accusation.

  • Quatre chefs : décharger une arme à feu avec une intention particulière
  • Quatre chefs : voies de fait graves
  • Port d’arme dans un dessein dangereux
  • Possession non autorisée d’armes prohibées
  • Possession non autorisée dans un véhicule automobile
  • Omission de se conformer à une ordonnance
  • Port d’arme à une assemblée publique

Source : communiqué officiel de la police de Toronto

Le chef intérimaire de la police de Toronto, James Ramer, en a fait l'annonce lors d'un point de presse, mardi après-midi.

Ce que j'en comprends, c'est qu'une dispute a éclaté entre deux personnes qui étaient à la fête et qu'elles ont décidé de régler leurs différends avec leurs armes à feu, a expliqué M. Ramer, incrédule, durant le point de presse.

Dans le communiqué officiel, la police précise croire que d'autres personnes ont aussi fait feu durant la dispute.

Il a d'ailleurs affirmé que la fillette de cinq ans qui a reçu une balle à la tête est toujours hospitalisée et dans un état critique.

La police a procédé à l'arrestation d'un premier suspect lundi. Il est présentement traité pour des blessures et fait face à plusieurs accusations en lien avec la possession d'armes à feu.

La fusillade, qui a eu lieu samedi soir, a suscité l'indignation de la classe politique.

Quatre personnes y ont été blessées. Le bébé d'un an, dont c'était l'anniversaire, a été effleuré d'une balle. Le communiqué publié mardi affirme qu'il a été transporté à l'hôpital, mais qu'il est de retour à la maison depuis. Les policiers avaient d'abord affirmé qu'il n'avait pas dû y être transporté.

Un garçon de 11 ans, qui a également été touché, a reçu son congé de l'hôpital.

L'homme de 24 ans qui a été arrêté lundi a aussi été blessé et est hospitalisé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !