•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une trentaine de nouvelles classes au CSS des Découvreurs

dsc07774

L'école Saint-Yves obtiendra bientôt 13 nouvelles classes.

Photo : Radio-Canada / Sebastien Tanguay

Le gouvernement du Québec annonce l'ajout d'une trentaine de classes dans trois écoles du Centre de services scolaire (CSS) des Découvreurs à Québec.

Trente-et-une nouvelles classes seront construites au coût de 45,9 millions de dollars dans le secteur de Sainte-Foy à Québec. 13 seront construites à l’école Saint-Yves, 10 à l’école du Campanile, et huit à l’école Saint-Louis-de-France I. La livraison de ces nouvelles classes est prévue au plus tôt à l’automne 2023.

Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge indique que ces trois écoles étaient la priorité du centre de services scolaire.

Conférence de presse dans un gymnase d'école.

Le ministre de l'Éducation a fait l'annonce aux côtés de la députée de Jean-Talon Joëlle Boutin et de la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale Geneviève Guilbault.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Selon le directeur général du Centre de services scolaire des Découvreurs, Christian Pleau, l’annonce arrive à point. Ça répond à nos prévisions de clientèle et aussi à notre capacité d'accueillir les maternelles 4 ans , ajoute-t-il.

Le CSS avait déposé huit demandes de projets, incluant la construction d’une nouvelle école dans le secteur Legendre. Il compte déposer à nouveau les demandes qui n’ont pas encore été acceptées dans les prochaines années.

Christian Pleau.

Christian Pleau est directeur général du Centre de services scolaire des Découvreurs.

Photo : Radio-Canada

École Saint-Yves

Durant l’annonce, la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale Geneviève Guilbault a fait référence à la situation de l’école Saint-Yves, où des élèves ont appris dernièrement qu’ils devront intégrer une nouvelle école l’automne prochain.

L'école, qui manque de places, compte présentement 11 classes. Lorsque les 13 nouvelles classes seront construites, la capacité de l'établissement aura plus que doublé.

Ils (les enfants) vont devoir quand même être relocalisés temporairement, le temps de faire les travaux et les agrandissements en question. […] C’est surtout pour les parents dont les enfants sont en train d’atteindre l’âge scolaire. Ils vont savoir qu’ils vont pouvoir envoyer leurs enfants à l’école du quartier sans avoir à se casser la tête , affirme-t-elle.

Rentrée scolaire non masquée

Pendant son annonce, le ministre de l’Éducation a tenu à féliciter le personnel et les élèves des écoles du Québec, qui ont réussi à traverser une année scolaire particulièrement difficile.

Jean-François Roberge

Jean-François Roberge croit que les élèves pourront retrouver une vie plus normale en septembre.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Encouragé par la situation sanitaire actuelle, Jean-François Roberge maintient le cap et s'attend à ce que la prochaine rentrée scolaire soit marquée par un retour à la normale. Jusqu’à présent, on n’anticipe aucune contrainte. On ne sera plus obligés d’avoir les bulles-classes, on ne sera plus obligés de porter le masque en classe ou même dans les corridors. On revient à des activités parascolaires, du sport-études, des arts-études .

Une mise à jour sur les mesures qui seront en vigueur est prévue à la fin de l’été.

Avec des informations de Colin Côté-Paulette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !