•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction du Centre des générations à Caraquet repoussée à l'année prochaine

Bernard Thériault et Philippe Cormier

Philippe Cormier, de CORBO génie conseil, montre des plans sous le regard attentif du maire, Bernard Thériault

Photo : Radio-Canada / René Landry

La construction du Centre régional des générations, à Caraquet, devait débuter au cours de l'été, mais la première pelletée de terre n'aura finalement pas lieu avant le printemps prochain.

Le nouveau maire de Caraquet, Bernard Thériault, avait déjà évoqué l'automne pour le début de la construction de cet édifice de 15 millions $ qui doit remplacer le vieil aréna.

Il s'était engagé à mieux informer la population sur le projet.

Club plein air de Caraquet

Plusieurs résidents ont assisté au compte rendu du maire de Caraquet sur le Centre régional des générations.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Il a donc convié la population et les journalistes au Club plein air, mardi, pour annoncer une bonne nouvelle.

Il a fait savoir que les demandes de soumissions en vue de la construction sont reportées à la fin de l'année en raison de l'augmentation des coûts de construction.

Il y a des tendances lourdes d'augmentation des coûts, explique-t-il. On nous dit qu'on a atteint le sommet et qu'on va en diminuant. Mais, on ne prend pas de chance.

Manque de fonds

Élus municipaux de Caraquet

Les élus municipaux de Caraquet au Club plein air

Photo : Radio-Canada / René Landry

Caraquet va tenter de trouver davantage de fonds pour réaliser son Centre régional des générations. Elle sera à la recherche de fonds publics et privés.

Les leveurs de fonds m'ont dit qu'il restait de la place, si vous voulez, pour amasser un peu plus d'argent.

Une citation de :Bernard Thériault, maire de Caraquet

Les gouvernements fédéral et provincial, de même que les communautés voisines et le public pourraient être à nouveau sollicités au cours de l'été, selon le maire.

Des éléments du projet disparaissent

Bernard Thériault

Bernard Thériault, maire de Caraquet

Photo : Radio-Canada / René Landry

Des éléments qui devaient se trouver dans le centre des générations sont aussi éliminés pour éviter les dépassements de coûts.

La cuisine et la serre communautaires n'en font plus partie.

On a rencontré les intervenants de l'École Marguerite-Bourgeoys, qui eux aussi ont un projet de serre, souligne le maire. Donc, on s'est entendus. La serre pour l'école deviendra la serre communautaire.

Cette nouvelle avenue va permettre de dépenser beaucoup moins d'argent, selon Bernard Thériault.

Et la bonne nouvelle?

La construction est repoussée au printemps, des éléments du projet sont éliminés et il manque des fonds. Mais quelle est donc la bonne nouvelle?

Non, vous avez mal compris, tranche Bernard Thériault. Ce que j'ai annoncé c'est qu'on allait de l'avant avec le projet. C'est une bonne nouvelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !