•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d’Amos a généré un surplus de près de 1 M$ en 2020

Hôtel de Ville d'Amos

L'hôtel de Ville d'Amos (archives)

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Martin Guindon

La Ville d'Amos a dégagé un surplus de 944 780 $ sur des revenus de 41,5 millions de dollars pour l’exercice terminé le 31 décembre dernier.

C’est ce qui se dégage des états financiers déposés lundi soir à la séance du conseil municipal.

L’augmentation de certains revenus de taxes foncières, la vente de terrains et une réduction de certaines dépenses au niveau de l’administration générale en raison de la pandémie expliquent en grande partie ce surplus.

On pourrait facilement gonfler les chiffres et ensuite retirer des travaux ou certaines dépenses pour dégager un surplus. Mais notre préoccupation, c’est de réaliser ce qui est au budget et comme il est équilibré en début d’année, on s’attend à ce que ces dépenses-là se réalisent. On peut mieux se gérer, en faire plus, mais au final, il faut s’assurer d’être capable de payer nos comptes. Avoir un surplus de 1 million de dollars, pour moi, c’est très raisonnable sur un budget de 41 millions , affirme le maire Sébastien D’Astous.

L'homme parle au micro en souriant.

Le maire d'Amos, Sébastien D'Astous.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

En date du 31 décembre 2020, les surplus accumulés de la Ville d’Amos totalisaient 9,7 millions de dollars. De cette somme, 6,5 millions de dollars sont affectés à des réserves financières et 1 million de dollars au fonds de roulement. Le surplus libre s’élève à 2,2 millions de dollars.

Investissements de 9,4 M$

La Ville d’Amos a par ailleurs réalisé des investissements de 9,4 millions de dollars dans ses infrastructures en 2020. Des travaux ont été réalisés au niveau de voies actives, du Quartier des jeunes (planchodrome, surface de DEK Hockey, Maison des jeunes) et du garage municipal, ainsi que le début des travaux de réfection des rues des Chênes, des Érables, des Cèdres et des Ormes.

Normalement, quand on fait une moyenne des 15 dernières années, on se situe plus proche de 4,4 à 5 millions de dollars. Mais depuis quelques années, c’était plus de l’ordre de 10 à 12 millions de dollars. Là, à 9,4 M$, c’est un léger ralentissement, mais si on se compare avec le passé, on a quand même réussi à faire beaucoup d’investissements malgré l’année du COVID, fait valoir Sébastien D’Astous.

La patinoire de Dek Hockey à Amos.

La patinoire de Dek Hockey à Amos.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

La dette a quant à elle augmenté de 745 000 $ pour atteindre 41,8 millions de dollars. La Ville d’Amos respecte toujours les deux indicateurs de performance de sa politique de gestion de la dette.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !