•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux adolescents arrêtés pour avoir brûlé un drapeau de la Fierté

Un drapeau LGBTQ sur le sol

Les adolescents auraient filmé, puis publié leurs actes sur les médias sociaux.

Photo : CBC News

Radio-Canada

Deux adolescents ont été arrêtés et accusés d’avoir brûlé un drapeau LGBTQ et d’avoir publié la vidéo de leurs actes sur les médias sociaux.

Dans un communiqué, la police de la région de Peel, en banlieue de Toronto, indique qu'elle a été alertée de l’existence de la vidéo le 8 juin et a arrêté deux garçons de 16 ans jeudi dernier.

Dans la vidéo de l'incident, on aperçoit un groupe d'élèves en train de brûler le drapeau près de l'école secondaire Cawthra Park. L’événement a été condamné par le conseil scolaire du district de Peel et par la direction de l'école. Dans un communiqué, ceux-ci ont qualifié l'incident d'acte haineux d'homophobie, de transphobie et de biphobie.

Après avoir consulté le bureau du procureur de la Couronne de Peel, les enquêteurs ont renvoyé les deux cas au programme de déjudiciarisation avant inculpation pour les jeunes.

En vertu de la loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, les jeunes qui commettent une infraction peuvent bénéficier de certaines mesures extrajudiciaires, explique la police dans le communiqué.

Ces mesures extrajudiciaires sont mises en place pour tenir les jeunes responsables de leurs comportements délinquants et les aider à ne pas récidiver, précise le communiqué.

Si les adolescents ne réussissent pas à suivre le programme de déjudiciarisation, ils pourraient être accusés de harcèlement criminel et de méfait, entre autres.

La police a enquêté sur l'incident comme étant motivé par la haine et a déclaré que son bureau de la diversité, de l'équité et de l'inclusion a été activement impliqué dans l'enquête.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !